Partagez | 
 

 [Validée] Hasegawa Yue ☽

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: [Validée] Hasegawa Yue ☽    Mar 23 Avr - 18:02


HASEGAWA YUE








CARTE D’IDENTITÉ







NOM : Hasegawa (長谷川)

PRÉNOM : Yue (月)

ÂGE : 17 ans

TAILLE : 1m63

POIDS : 48 kg

VILLAGE SOUHAITÉ : Kumo

RANG : Genin

AFFINITÉS : Fûton, Suiton

NINDÔ : "Reset the sadness."

PARTICULARITÉ : Pas d'oreilles externes, mais de petites ailes beiges et blanches cachant ses orifices auditifs

CODE :Good ! (Sasuuuu')





TECHNIQUES & JUTSU


N I N J U T S U
朝霧 [ a s a g i r i ] – Brouillard de l’Aube RANG C
Un Ninjutsu défensif qui permet à Yue de créer des nappes de brouillard afin de perturber la vue de ses adversaires et agir dans la furtivité. Très économe en chakra, il est un précieux allié pour la jeune fille si elle désire couper court à un combat sans laisser de trace.


月の霜 [ g e s t u - n o - s h i m o ] – Givre Lunaire RANG C
Un Ninjutsu mi-défensif, mi-offensif, qui brouille la vue des adversaires tout en déposant une fine couche de givre sur eux. Apparemment anodin, ce givre engourdit leurs muscles et ralentit sensiblement leurs mouvements.


流れ星 [ n a g a r e b o s h i ] – Météore RANG A
Un Ninjutsu qui naît de la paume ouverte de Yue, pour former un météore prêt à s'abattre sur l'ennemi. Les dégâts sont considérables, mais l'attaque n'est pas forcément remarquable par sa vitesse. Ainsi, un shinobi alerte et vif ne rencontrera que peu de problème face à cette attaque.

G E N J U T S U
水星天の幻 [ s u i s e i t e n - n o - m a b o r o s h i ] – Illusion de l’Étoile de l'Eau (Mercure) RANG A
Un Genjutsu défensif qui fait office de bouclier à effet miroir. Ainsi, l'image de Yue est dupliquée dans chaque goutte d'eau, ce qui lui permet de semer le trouble devant un adversaire prêt à passer à l'offensive.

T A I J U T S U
白鳥の刃 [ s h i r a t o r i - n o - y a i b a ] – épée de l’oiseau blanc RANG A
Une attaque physique très puissante mais également énergivore, où Yue transmet son chakra au coeur de la lame de son épée qui prend une couleur blanche, et qui crée des plumes blanches aussi coupantes que des kunai à chaque coup asséné.



DESCRIPTIONS.

CARACTÈRE
Née d’une union assez improbable entre Hasegawa Yuki, une Shiratori nommée Générale d’Armée pour la Garde Impériale du village caché de la Lune, et Ôkami Moro, dresseur de loups du village caché de la Neige, Yue est une jeune fille au caractère franc et peut paraître insensible de prime abord. L’éducation rigide de sa mère épéiste n’est pas étrangère à l’origine de cette froideur qui en impressionne plus d’un. Car oui, Yue est un véritable garçon-manqué qui a pris pour modèle sa mère, une militaire émérite et hors du commun. De même, l’absence d’un père dont elle ne connaît pas le visage a un impact déterminant sur son tempérament. La seule chose qu’il lui ait laissé en souvenir, c’est Masshiro, un louveteau qui l'accompagnerait tout au long de sa vie et qui aujourd'hui est devenu un magnifique loup blanc d’une taille colossale, servant principalement d'ami, de confident et de monture au combat.

Fille d’épéiste et expérimentée au combat pour avoir déjà participé à des guerres de territoire, Yue démontre une volonté d’acier et prouve à plusieurs reprises ses facultés de fine analyste et d’excellente stratège. Sous le regard de sa mère, elle devient un élément non négligeable dans les combats malgré son jeune âge. Elle surprend ses alliés par sa capacité à endosser plusieurs rôles à la fois : sur le terrain à encourager les autres shinobi, en retrait à mettre les blessés en sécurité, sur les hauteurs à observer la situation globale pour donner à ses hommes les ordres les plus appropriés... ou encore derrière les lignes ennemies en tant qu’espionne.

Elle ne cultive pas de haine particulière envers les autres territoires, simplement elle voue une dévotion totale envers son souverain. Cependant, elle tient à se démarquer de sa mère et faire ses preuves par elle-même en fondant avec son partenaire de combat une garde impériale rapprochée. C’est ainsi que Yue et In’Yoo sont à la tête de la Seika Konoeshi-Dan.

Les deux amis se connaissent depuis l’enfance et bien que Yue le nie ouvertement, ses sentiments pour In’Yoo ne se cantonnent pas à la simple camaraderie. Mais elle est fière et là encore, l’absence d’un père dans son enfance se révèle être un manque crucial dans son éducation puisqu’elle est incapable d’ouvrir son cœur aux autres.

C’est un drame dans le Getsugakure no Satô et la disparition d’In’Yoo qui va anéantir le monde de Yue et la pousser à rejoindre Konoha. Dotée d'une incroyable force de caractère et d’un tempérament de leader, elle sera un pilier certain pour l’équipe qu’elle intégrera une fois arrivée au village caché de la Feuille.


PHYSIQUE
Mesurant 1m63 pour 48 kg, Yue est une jeune fille femme à la silhouette élancée comme sa mère l’était autrefois. Svelte, sa peau est d’une pâleur lunaire et peut donner l’impression d’une fillette un peu trop frêle. Pourtant, Yue est une personne très musclée et bien que son éducation n’ait pas été celle d’un ninja mais plutôt d’une duelliste, elle possède les mêmes capacités que ses alter-egos shinobi et sa souplesse couplée à sa vélocité ne sont plus à prouver au sein du village caché de la Lune.

Ses jambes sont fines et nerveuses, son ventre ferme et ses bras solides. Dotée d’une poitrine relativement généreuse, elle prend toutefois le temps chaque matin de s’entourer le buste de bandages pour aplatir un peu ses seins afin qu’ils ne la gênent pas dans ses gestes. Sa nuque est gracile.

Pour ce qui est du textile, elle endosse toujours un manteau beige par-dessus son pantalon de toile sombre et son kimono noir et blanc maintenu par une ceinture brodée. Ses vêtements se veulent amples pour une plus grande liberté de mouvements et pour cacher son physique.

Ses yeux sont larges et effilés, aux iris d’une couleur indigo profonde assortie à ses cheveux violets très long et magnifiquement lisses qu’elle porte toujours en queue de cheval. Ses traits sont d'une incroyable finesse et son regard judicieusement encadré de mèches qui forment une longue frange rebelle.

Sa plus grande singularité physique est un héritage de sa mère dont les oreilles sont en réalité de petites ailes. Ceci confère à leur espèce une ouïe extrêmement développée, digne de celle des rapaces : en cas de sons précis à distinguer aux alentours, la mobilité de ces ailes permet de créer un couloir direct entre l’ouïe et le bruit recherché en bloquant les vents contraires.

Cette particularité physique plutôt rare (unique à l’espèce des Shiratori dont font partie les Hasegawa et qui ne compte plus qu’une dizaine d’individus) a évidemment été source de moqueries ou de peur pendant l’enfance de Yue, mais si autrefois, elle essayait de les dissimuler, aujourd’hui elle les assume avec fierté.



COME INTO MY LIFE




→ 6ème jour ←


« Tu n’aurais pas dû être là ce soir... »

Ces paroles résonnèrent dans les ouïes de Yue alors que cette main posée sur son front lui aspirait ses souvenirs. Elle avait beau chercher à se débattre, In’Yoo venait de lui dévoiler une force physique qu’elle n’aurait jamais soupçonnée, et qu’il s’était bien gardé de montrer auparavant. Sans le moindre effort apparent, il embrouillait son esprit et ses yeux devenus rouge vif la regardaient fixement. Il plissa légèrement les paupières et pressa un peu plus sa main autour du crâne de Yue qui étrangla un cri de douleur dans sa gorge.

« Toujours aussi pudique, n’est-ce pas ? Toujours à cacher tes faiblesses... Mais ta fierté ne te sera d’aucun secours ici. Kindan no Omoi... »

Un éclair traversa le regard de Yue et sembla arrêtr le temps pendant quelques micro-secondes. Puis ses iris devinrent vitreux... Les yeux mi-clos, elle n’opposa plus aucune résistance et s’écroula sur le sol, les prunelles éteintes de leur flamme habituelle. Le jeune shinobi se pencha vers elle, un genou à terre, et lui lissa une mèche violette pour ensuite la ramener derrière son oreille ailée. Il lui ferma les paupières comme on l'aurait fait pour un mort et lui murmura :

« Tu ne te souviendras de rien, mais tu n’oublieras jamais... »

Il déposa une fleur de cerisier au creux de la paume de Yue avant de quitter la salle du trône où gisaient l’Empereur et les membres de la Seika Konoeshi-Dan.




→ 1er jour ←


Être la fille de Yuki Hasegawa était un honneur, bien que l’éducation rigoureuse et exigeante n’était pas de tout repos. Mais grâce à cet heureux hasard, Yue était à présent une belle adolescente qui se projetait déjà dans un avenir militaire qu’elle espérait glorieux. Pourtant, il arrivait à Yue de rêver de paix et de tranquillité, dans un monde sans conflit ni bains de sang. Mais la Générale d’Armée savait lui rappeler que malgré toute la bonne volonté du monde, il suffisait d’un grain de riz moisi pour répandre la pourriture dans un sac. Ainsi, il y aurait toujours quelqu’un pour tenter de mener une guerre contre un territoire voisin sous n’importe quel prétexte.

Yuki lui avait également enseigné depuis son plus jeune âge la dévotion envers le souverain de Getsu no Sato. Cette adoration prenait d’autant plus son sens que l’Empereur avait fermé les yeux sur les origines douteuses du père de Yue et avait offert à l’enfant l’enseignement scolaire le plus compétent. C’était pour cette raison que Yue n’était pas seulement une épéiste, mais également une kunoichi aux talents reconnus parmi son peuple.

Mais cela ne suffisait pas à la jeune fille. Le nom de sa mère lui avait apporté une notoriété plutôt agréable et donnant droit à certains privilèges, mais elle était consciente qu’elle n’avait aucun mérite personnel à être parvenue à ce qu’elle était.
Pour cela, elle comptait faire ses preuves par elle-même, et il fallait le dire à sa mère sans créer d’esclandre ou de malentendu.

« Okaa-san, je sais que je dois mon statut à votre nom, mais je souhaiterais me retirer de la Garde Impériale. »

Yuki Hasegawa leva ses yeux clairs vers sa fille et garda le silence, pour attendre la suite.

« Nakamura In’Yoo et moi avons eu l’idée de fonder une Garde Impériale rapprochée pour notre Empereur. Pas plus de huit individus, tous émérites dans les arts martiaux. Nous l’appellerions la Seika Konoeshi-Dan. »

La mère esquissa un bref sourire du coin des lèvres. Elle reconnaissait bien là les valeurs de son unique enfant. Yue avait beau douter de ses capacités, Yuki savait très bien que sa fille était raisonnée et doté d’un grand sens de l’honneur.

« Je n’y vois aucun inconvénient. In’Yoo a été recueilli par l’Empereur à l’âge de six ans, puis confié aux membres du clan Nakamura qui lui ont enseigné leurs techniques secrètes. Il doit s’agir d’une personne sûre... Recrutez six autres membres et formez-les. Vous serez opérationnels dès demain. »

Yue répondit à son tour au sourire de sa mère, puis s’inclina respectueusement avant de quitter les quartiers de la Générale. Une fois sortie du bâtiment, elle leva le nez vers le ciel et apprécia la caresse du soleil sur son visage. Cela s’annonçait plutôt bien. À présent, il fallait retrouver In’Yoo et choisir ensemble les nouvelles recrues.




→ 5ème jour ←


La sensation cotonneuse d’un rêve tendre sous les cerisiers en fleur. Les yeux fermés, étendue sous l’arbre du fruit parfait, Yue s’était abandonnée dans les bras de Morphée pour se replonger dans le rêve qu’elle avait fait la nuit dernière. Un rêve de paix, où tout le monde vivait en harmonie et cohabitait avec ses voisins sans orgueil ni jalousie. Un monde idéal où le commerce était prospère, et les échanges courants afin de renforcer les liens entre les différents territoires.

Et cette journée ensoleillée qu’une petite brise venait aérer semblait tout simplement parfaite pour prolonger des songes pacifistes.

« Yue... »

Non, elle ne voulait pas se réveiller. Ses muscles se tendirent un maigre instant et elle contracta légèrement les paupières pour sceller son sommeil. Un léger soupir lui échappa alors que, résignée, elle ouvrait les yeux...

« Tu es injuste, Yue... Tu t’enfuis dans un monde de rêves et tu me laisses seul ici. »

Le visage doux de son partenaire sous une aura de fleurs de cerisiers englobait tout son champ de vision et Yue esquissa un sourire calme mais légèrement teinté de culpabilité.

« Désolée... »

La jeune fille se redressa un peu pour s’adosser au tronc et elle se massa la nuque de ses deux mains pour étirer ses muscles engourdis. Elle se leva et épousseta son pantalon puis son kimono avant de chercher son manteau. In’Yoo le lui présenta et l’aida à l’enfiler. Il eut la décence de ne pas relever à voix haute les pommettes rosissantes de son amie d'enfance.

« Comment s’est passé l’entraînement de nos recrues ? » demanda-t-elle d’un ton très professionnel.

« Très concluant. L’Empereur a assisté aux exercices et il est très honoré d’avoir une garde rapprochée. La Seika Konoeshi-Dan sera au moins aussi puissante que la Garde Impériale. »

Yue hocha simplement la tête et récupéra son katana déposé contre le tronc d’arbre. Elle le rattacha avec son fourreau à sa ceinture et se tourna vers In’Yoo, prête à le suivre vers le terrain d’entraînement où se reposaient les six membres privilégiés de leur groupuscule.




→ 7ème jour ←


Une mouche se posa sur le nez de la jeune fille et elle sursauta violemment, provoquant l’envol de milliers d’insectes nécrophages qui se sustentaient déjà des cadavres éparpillés dans la salle.

Incapable de se souvenir de ce qui s’était passé la veille, elle posa la main sur son front douloureux et frappa de son autre poing le mur à ses côtés. La migraine couplée à un élan de rage lui enleva un sanglot. Un seul. Mais ses yeux humides ne purent retenir plus longtemps les larmes.

Sa mémoire était floue, seule une voix précise lui demeurait en tête, mais aucun visage ne lui correspondait. Les jambes tremblantes, elle se leva et affronta du regard la scène cruelle d’un échec impardonnable. Les corps de ses soldats étaient lacérés et une expression d’horreur et d’incompréhension s’était figée sur leurs faciès raidis par la mort. Au milieu de ces cadavres, la dépouille de l’Empereur dont la gorge avait été tranchée par trois fois...

Un haut le cœur obligea Yue a détourner le regard et elle quitta la salle en gardant un mur en soutien. Dans les couloirs et les escaliers, on voyait encore des cadavres de soldats ayant tenté de lutter, comme en témoignait leurs épées sorties de leur fourreau, mais point maculées d’un sang ennemi.

Avide d’air frais, la jeune fille accéléra le pas et ouvrit brusquement la porte du palais pour tomber à genou sur le sol. Elle redressa la tête et plissa les yeux sous un soleil ardent et impitoyable. Le village avait été incendié et si certaines maisons avaient tenu bon, d’autres s’étaient écroulées en cendres. Les villageois indemnes cherchaient des survivants et leur venaient en aide.

Elle avait échoué... Sur toute la ligne...




→ 8ème jour ←


Revenir à ses sources pour faire le bilan et mieux affronter les épreuves à venir. Peut-être la décision la plus sage que prît Yue, même si elle sentait au fond de son cœur un sentiment de lâcheté. Comment aurait-elle pu à nouveau affronter le regard de sa mère alors qu’elle avait failli à son devoir moral ? Et celui des villageois qui ne comptaient plus les morts et les blessés ?

C’était à mi-chemin entre ce refus d’assumer des conséquences trop lourdes et ce sentiment de brouillard que l’épéiste avait quitté Getsu no Sato en compagnie de Masshiro, son loup blanc.

Masshiro était un cadeau du clan Ôkami d’où venait son inconnu de père. Mais d'après les rumeurs, la famille avait été dissoute et seuls leurs cousins du clan Inuzuka subsistaient loin, très loin au sud, à Konoha. Cependant, bien que le trajet ne l’effrayait pas, Yue ne se sentait pas prête de résider dans un lieu au climat aussi ardent que celui du Pays de la Feuille. Elle venait du village caché de la Lune et il lui faudrait un moment d’adaptation avant de pouvoir se rendre à Konoha de façon plus régulière.

C’est pourquoi elle fit une halte à Kumogakure no Satô. Elle sentait que quelque chose ici pourrait l’aider à recouvrer la mémoire. Car son but premier était de retrouver un sens à sa vie. Il avait suffi d’une nuit de cauchemar pour que son existence entière soit détruite.

Et plus que tout, elle souhaitait également lever le voile sur cette mystérieuse voix qui répétait toujours la même phrase dans sa tête : « Tu ne te souviendras de rien, mais tu n’oublieras jamais... »





Revenir en haut Aller en bas

Fondateur & Shinobi Indépendant.
Fondateur & Shinobi Indépendant.
avatar
Masculin
Messages : 373
Date d'inscription : 19/03/2011
Age : 23
Village : Aucun
Affinité : Katon & Raiton


Description du Shinobi
Grade: Genin
Points de Chakra:
160/1000  (160/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: [Validée] Hasegawa Yue ☽    Mar 23 Avr - 18:35

Une histoire très agréable à lire, tant au niveau de la forme que du fond. On en demande plus ;P !
Tu es Validée. (Donc je te mets à Kumo, c'est bien ça ?)
Tu pourras créer ta fiche de RP dans la section adéquate et te lancer dans tes aventures ! J'espère éventuellement te croiser un jour inRP, cela pourrait s'avérer fortement intéressant ^^ !

_________________
¤ Dossier Shinobi ¤
雷鳴と共に ~ Raimei Totomoni...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snk-naruto.forumactif.org

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validée] Hasegawa Yue ☽    Mar 23 Avr - 19:26

Oui oui ^^ je souhaite Kumo, et au fur et à mesure de mon évolution, je me rapprocherai de Konoha ! Merci pour l'accueil Very Happy Il me tarde de commencer ^^
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Validée] Hasegawa Yue ☽    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Validée] Hasegawa Yue ☽

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Keiro :: Gestion du RPG. :: Conseil des Sages :: Présentations Validées-