Partagez | 
 

 Mission C ~ Bambou... Panda ? (PV Engetsu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: Mission C ~ Bambou... Panda ? (PV Engetsu)   Lun 10 Juin - 23:52

Citation :
Mission : Bambou... Panda ?
Rang : C
Statut : disponible
Spoiler:
 

l






~ Sōjirō et Engetsu Hôzuki ~

« Bambou... Panda ? »

- Sojiro... Oy ! Sojiroooooo ! La voix du père de Sojiro retentissait lourdement dans la salle plongée dans une quasi-obscurité.

L'homme était de stature plutôt musclée, il était souvent impliqué dans du travail manuel, ce qui musclait forcément son corps à l'usage. De taille respectable, l'homme à la quarantaine avancée secouait paternellement, mais fermement, l'épaule du jeune shinobi encore endormi, et qui peinait à émerger de la profondeur de son sommeil. Le père s'approcha alors de la fenêtre et tira les rideaux avec une telle soudaineté que la lumière qui entra dans la pièce sembla embraser les murs d'un feu matinal. Sojiro s'emmitoufla plus encore dans ses épaisses couettes chaudes qui le tenait à l'écart du reste du monde qui paraissait si froid et hostile.

- Debout la dedans ! reprenait le père avec une vigueur affirmée, il tapotait le haut du crâne de son fils qui dépassait des couvertures avec le bout de son index.

En poussant un grognement d'homme endormi, Sojiro repoussa mollement le bras de son père, lui signifiant avec une courtoisie démarquée qu'il souhaitait qu'il se retire dans les plus brefs délais. Afin de soutenir sa gestuelle par des propos tout aussi mélodieux et polis, Sojiro vint à dire :

- DÉGAGE DE LA PAPA ! tout en se redressant brutalement sur son lit, les cheveux en batailles et les yeux soulignés de larges cernes creusées à même ses pommettes.
- Eh bien voilà ! La nuit a été dure fiston ? Bon, ta mère a préparé un bon petit-déjeuner, du riz avec une bonne vieille sauce au caramel, comme tu l'aime. Ah et elle a préparé sardines et compagnie, histoire de rajouter du poisson aux réjouissances... tssss, comme si on en bouffait pas assez au boulot... Ah oui et un message est arrivé; une mission pour toi et un autre genin du village, tu es attendue au centre des missions à neuf heures. Après avoir déblatéré sans pause, il reprit enfin son souffle.

Le ventre plein et sa mère justement remerciée pour ce festin de roi, Sojiro regagna sa chambre et prépara ses affaires, il se vêtit d'un kimono traditionel blanc et marine et enfila un long manteau azur qui le gardait du froid de la brume qui, ces derniers temps, recouvrait le village. Son sabre flanqué, il quitta la maison.

Arrivé au centre d'attribution des missions, il y trouva un autre ninja, un peu plus âgé que lui, mais du même rang, et visiblement paré d'une lourde épée de taille impressionnante. À en juger par l'habileté nécessaire pour manier tel acier, Sojiro supposa qu'il s'agissait d'un ninja des sept épéistes légendaires, ou du moins un ninja qui aspirait à en devenir un. Lui témoignant le respect dû par un bref signe de la tête, il s'approcha de lui, et alors qu'il s'apprêtait à se présenter, il fut interrompu par un ninja plus haut gradé qui entrait dans la pièce, des rouleaux dans les bras.

- Bien, vous êtes Hitoame Sojiro et Hôzuki Engetsu, n'est-ce pas ? Nous vous attendions. Voici votre mission. Il tendit le parchemin vers les deux shinobi, Sojiro le saisit et l'ouvrit pour en découvrir le contenu, lequel il lit à haute voix pour le partager avec son coéquipier.

Eh bien, les présentations n'étaient visiblement plus à faire. Il s'agissait donc d'un membre du clan Hôzuki... Tout compte fait, il n'en fut pas si surpris en établissant le lien existant entre les Hôzuki et l'histoire des épéistes légendaires. Il comprit alors pour l'imposante épée qui trônait dans son dos, inébranlable. Lorsqu'ils commencèrent à se rendre vers le port pour partir en mission, Sojiro engagea finalement la conversation.

- Bon, même si tu connais déjà mon nom, je me présente : Je suis Hitoame Sojiro, enchanté de faire ta connaissance, Engetsu-san.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission C ~ Bambou... Panda ? (PV Engetsu)   Mar 11 Juin - 12:55







~ Sôjirô et Engetsu ~

« Bambou... Panda ? »

Dans le jardin de la maison Hôzuki, le soleil à peine levé, des mouvements de sabre scindaient le vent. Comme chaque matin, Engetsu s'est levé tôt afin de faire ses exercices. Il portait simplement un hakama pendant qu'il exécutait comme chaque main sa série des milles. Milles coups de sabres, milles pompes, milles abdos. Bien sûr c'était fatiguant, mais en faisant cela chaque matin il s'assurait de s'approcher de son objectif. D'ailleurs, lorsqu'on le voit fixé droit devant lui durant son entrainement, on avait l'impression qu'il voyait cet objectif. Bien qu'il transpirait, il restait concentré et ne se relâchait pas. Ce n'est que lorsqu'il avait fini qu'il descendit son bokken, un sabre en bois, et alla s'assoir sur le couloir extérieur en bois. La journée allait commencer, il fallait qu'il prenne sa douche et s'habille pour pouvoir remplir son devoir de ninja. Bien qu'un genin n'ait pas de missions très excitante. Il se lassait d'ailleurs des corvées quotidiennes. Au moment où il fut assis, il expira un bon coup en s'essuyant le visage avec une serviette qu'il avait préparé. Un exercice aussi intense, même exécuté chaque matin, le fait toujours transpiré. Puis sa mère, Miya Hôzuki, sortie de la pièce avec un plateau dans les mains qu'elle posa à côté de lui. Une tasse de thé et des toasts pour le petit déjeuner. Il mangea tranquillement son petit déjeuner, sa mère rejoignant le père d'Engetsu dans la cuisine pour aller manger avec lui. Une fois terminé son repas, il rentra dans la maison où il croisa ses parents en train de manger. Son père lui refila un bout de papier où il était écrit qu'Engetsu devait se rendre au centre des missions à 9h. Il monta donc pour finir de se préparer en prenant une douche rapide et mettant ses vêtements de shinobi. La maison était calme, paisible. Pas de mots, mais des sourires. Engetsu a toujours connue sa mère comme calme et souriante, même s'il des fois il jurait voir un masque de démon apparaître derrière elle lorsqu'elle semble en colère contre son mari. C'est pour cela que depuis qu'il est petit et après quelques bêtises, Engetsu fit de son mieux pour ne jamais mettre en colère sa mère. Lorsqu'il pense à elle et à la fondatrice, il se dit que les femmes pourraient s'occuper seule du monde shinobi sans soucis.

Il plaça correctement son épée dans le dos et redescendit au rez de chaussée pour partir. En bas des escaliers sa mère l'attendait, lui tendant sa gourde.


- Assure toi de bien travailler. Ton père part en mission aussi aujourd'hui, alors quand tu rentreras c'est moi qui m'occuperai de ton entrainement.

Engetsu afficha un grand sourire, appréciant toujours les séances d'entrainement avec sa mère. Elle ne lui apprenait pas réellement quelque chose durant ces entrainements puisqu'il connaissait déjà tout les mouvements qu'elle pouvait lui enseigner. Mais il ne les maîtrisait pas aussi mieux qu'elle, alors l'entrainement était en réalité un combat au bokken entre elle et lui. Bien évidemment, il n'a jamais réussi à la battre et rarement à la toucher. Ce qui lui donnait toujours plus envie de s'entrainer afin de devenir plus fort qu'elle. Il prit donc sa gourde en remerciant sa mère, celle-ci le laissant s'en aller en faisant un signe de main et rajouta derrière :

- Itterashai !

Le jeune shinobi était déjà en train de partir, la porte ouverte. Une brume matinale et légère était toujours formé dans le village. Le froid léger, l'échauffement le tenait au chaud. Juste avant de franchir le dernier pas pour quitter la demeure des Hôzuki il fit un léger signe de main avant de répondre :

- Ittekimasu !

Il disparu ensuite, tel un ninja, utilisant les infrastructures des bâtiments et les toits pour se déplacer et se rendre au centre de missions. Il semblait être arrivé le premier puisqu'il n'y avait personne d'autre que lui. Il s'adossa contre un mur et prit sa gourde pour boire un coup. Il avait besoin de s'hydrater souvent donc dés qu'il s'arrête, il en profite toujours pour boire un coup. Même lors de long trajet il fait toujours une voir plusieurs pauses pour boire. Et finalement quelques minutes après, un jeune homme arriva. Il était un peu plus jeune que lui. Il devait donc être le second genin qui allait sur la même mission que lui. Engetsu se demanda pourquoi il était en kimono. En même temps, lorsque l'on est genin, on s'habille un peu comme on le souhaite. Engetsu lui portait la tenue de Kiri car il la trouvait pas mal pratique, même si c'est pas vraiment la même version puisqu'il n'était pas encore chûnin pour recevoir la veste. Il avait simplement repris un vieil équipement de son père quand ce dernier avait encore la carrure que possède Engetsu maintenant, et il avait fait quelques retouches pour la personnaliser. Engetsu leva la main pour saluer le shinobi quand ce dernier fit un signe de tête, lui adressant un léger sourire amical. Puisqu'ils allaient être sur la même mission, autant bien s'entendre. Puis au tour du ninja supérieur d'entrer en scène, Engetsu le saluant respectueusement avant de voir le rouleau tendu vers eux. Il laissa l'autre shinobi le prendre, buvant un coup à nouveau pendant qu'il disait à voix haute la mission. La mission n'était pas bien compliqué. Encore moins pour des épéistes, la coupe du bambou sera plus facile pour eux. Lorsqu'il avait fini, il rangea sa gourde correctement pour se préparer à partir. Le ninja supérieur étant déjà retourné à ses occupations. Mais avant de prendre la direction du quai, il répondit à Sôjirô avec un sourire aux lèvres et un ton amical :

- Enchanté, Hitoame-san. J'espère qu'on s'entendra bien. On se met en route ? J'aimerai finir au plus tôt la mission, j'ai quelque chose qui m'attends après.

Il fit ensuite les premiers pas, ouvrant la marche avant de marcher côte à côte avec Sôjirô. Engetsu voulait rentrer le plus tôt possible pour s'entrainer avec sa mère évidemment, il ne pensait pas être devenu assez fort pour la battre mais il ne saura pas tant qu'il aura pas essayé. Il ne comptait pas non plus bâcler la mission, il comptait bien remplir parfaitement la mission qu'on lui avait attribué. Mais pour l'instant, direction le navire. Il fallait d'abord se rendre sur l'île pour y retrouver le client. Il profita du trajet pour ouvrir un autre sujet de conversation.

- Je suis un utilisateur du suiton uniquement. Je pratique aussi l'art du sabre. Tu maîtrises quels affinités ? J'imagine que pour une mission comme ça, le fûton nous serait le plus avantageux pour découper en masse le bambou. Même si d'un autre côté, je pense en faire autant avec mon sabre. Tu as l'air de porter un bon sabre toi aussi.

Il n'allait pas comparé son sabre à la ceinture au sabre des hôzuki, mais il n'avait pas l'air de mauvaise qualité non plus. Et puis, en connaissant mieux les capacités des autres membres de son équipe, cela donne de meilleurs résultats au travail d'équipe.


Dernière édition par Engetsu Hôzuki le Mer 12 Juin - 12:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission C ~ Bambou... Panda ? (PV Engetsu)   Mer 12 Juin - 10:42









~ Engetsu et Sōjirō ~
« La pluie tombe toujours plus fort sur un toit percé... »

- Enchanté, Hitoame-san. J'espère qu'on s'entendra bien. On se met en route ? J'aimerai finir au plus tôt la mission, j'ai quelque chose qui m'attends après.


Et c'est sur ces mots là que le jeune Hôzuki emboitait le pas à Sôjirô. Ils se mirent alors en chemin vers le port de Kiri, dont la renommée n'était sûrement plus à faire, ni au sein même du village, ni au sein du reste du monde. Le Pays de l'Eau en fait un archipel et sa situation maritime en était avantagée. Ainsi donc le pays se développait, florissant dans des domaines tels que la pêche, la construction de navire, commerciaux et militaires, et tous les autres domaines ayant une possible affiliation avec l'océan et les éléments le constituant.

Le jeune homme se trouva dans un premier temps honoré de faire cette mission aux côtés des Hôzuki. Ce clan était, mine de rien, à l'origine des sept épéistes légendaires qui avaient aussi donné une réputation au village et leur maîtrise de l'élément aqueux n'était plus à prouver. Alors qu'ils longeait le large fleuve qui découpe le village en deux pour aller se jeter dans la mer, les deux jeunes gens poursuivirent la discussion, Engetsu le premier, en délivrant à son équipier et peut-être futur ami, les éléments qui le définissaient au combat. Judicieux. Il était préférable, en effet, de connaître les axes principaux du style de combat de ses équipiers avant de partir en mission, ce genre de connaissance pouvait sauver la vie des shinobi.

- Je suis un utilisateur du suiton uniquement. Je pratique aussi l'art du sabre. Tu maîtrises quels affinités ? J'imagine que pour une mission comme ça, le fûton nous serait le plus avantageux pour découper en masse le bambou. Même si d'un autre côté, je pense en faire autant avec mon sabre. Tu as l'air de porter un bon sabre toi aussi.


- Je suis également un utilisateur du suiton, mais mes quelques liens de parentés avec le clan Yuki me permettent aussi de manipuler Hyôton, la glace.

C'était une délivrance de pouvoir en parler sans craindre de représailles, comme ça aurait été le cas au temps du Brouillard Sanglant, à cause de son Keikkei Genkai.

- De plus, et comme toi, je manie un sabre, c'est un Katana de manufacture samourai. Il me vient de mon père, qui l'a hérité de son père qui lui même l'a... bon tu vois ce que je veux dire. Il se mit à sourire. Je ne dispose pas d'une force de frappe très importante car... Il se tut et ne paracheva pas sa phrase... Devait-il révéler à son équipier qu'il était atteint d'une maladie qui pouvait, éventuellement, entraver ses capacités ? Pour l'instant, il préféra taire se détail. Mais je comble ce manque en disposant d'une vitesse de déplacement supérieure.

Voilà, il avait plus ou moins fait état de ses capacités, hormis sa maladie, qu'il garda sous silence pour le moment. "De toute façon, pensait-il, Engetsu finirait bien par la remarquer lui même". Alors même que cette conversation se déroulait, ils débouchèrent finalement sur la port. Sôjirô jeta un rapide coup d’œil au parchemin que lui avait donné le ninja du centre d'attribution des missions pour découvrir quel navire ils devaient prendre.

- Le navire que nous devons prendre se trouve au quai 7.

Et sitôt cela dit, ils se dirigèrent vers la bâtiment marin d'une structure imposante. Ils embarquèrent et peu de temps après, levèrent les amarres. Ils se rendaient sur l'île aux forêts, où de grandes quantités de bambous poussaient, et cette île n'était pas trop loin, le voyage était question d'une demi journée, voire d'une journée complète si le brouillard se levait. Et le brouillard se leva. Tel un épais manteau aveuglant et humide, les brumes se mirent à planer de manière spectrale au dessus des vagues froides qui léchaient la coque du navire en projetant de l'écume sur le pont.

Sôjirô frissonna. L'air frais n'était pas nocif pour lui, mais pas recommandé non plus. Il se mit à tousser. Essuyant d'un revers de main ses lèvres humidifier par l'écume, il se tourna vers le capitaine qui leur annonça alors qu'ils arriveraient à destination en début de soirée. Le travail commencerait donc le lendemain, car couper du bambou la nuit n'était guère tâche aisée. En silence, le navire s'enfonçait dans la brume et au loin, quelques mouettes survolaient en cercle quelques zones poissonneuses.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission C ~ Bambou... Panda ? (PV Engetsu)   Sam 6 Juil - 16:28







~ Sôjirô et Engetsu ~

« Bambou... Panda ? »

Et les voilà partis. Engetsu emboîta le pas mais fut vite rattrapé par son jeune camarade. Ils allaient suer ensemble au nom du village. Engetsu apprit les compétences du jeune homme qui appartenait au clan Yuki. Il était un peu surpris sur le coup mais ne montra cette expression que par le biais de son regard. Il le posa sur Sôjirô, les yeux légèrement écarquillés par la surprise. Il sourit ensuite avant de regarder devant lui. C'est vrai que désormais on pouvait afficher son clan sans craindre de se faire poignarder dans le dos. Une époque terrifiante qu'a subi Kiri et qui a été connue dans le monde ninja. Une époque tâchée de sang où le don héréditaire était perçu comme menaçant et dangereux. Combien de clan ont été exterminés durant cette ère, sûrement au point de faire perdre la couleur de blanche de la brume pour la rendre écarlate. La conversation s'écoulait naturellement, comme deux bons amis. Engetsu ne s'en rendit même pas compte, il voulait le défier à la course. Il semblait bien fier de sa vitesse alors il voulait voir ce qu'elle valait en elle-même et par rapport à la sienne. Mais avant de proposer ce défi un peu ridicule, ils étaient déjà au port. Il n'était pas si loin après tout, mais il ne s'attendait pas à l'atteindre aussi rapidement.

Le voyage en navire fut en revanche plus long. Il ne resta pas avec son nouvel ami mais se baladait tranquillement sur le navire. Il prit un long manteau noir pour se couvrir, la fraîcheur de la brume enveloppa le navire jusqu'à la fin. Il visita d'abord le navire, une petite inspection pour être sûr que de types louches n'aillent sur l'île avec eux. Après il passa son temps à méditer pour affûter son esprit. Il enchaîna bien sûr avec des exercices physiques afin d'affûter son corps. La mer ne semblait pas le déranger plus que ça, il paraissait calme et à l'aise le long du voyage. Il ne semblait pas non plus affecté par les violents vagues qui percutaient de temps à autre le navire. La soirée approchait, il termina de nettoyer sa lame avant de bien l'accrocher dans son dos. Il rejoignit ensuite Sôjirô sur le pont pendant que le navire s'approchait du quai de l'île, visible grâce aux éclairages malgré la brume.


- On dirait qu'on va devoir prendre une auberge dans la nuit. J'ai aussi entendu des membres de l'équipage parler d'un panda blagueur sur l'île. Les panda, ça raffolent des bambous. On risque de le rencontrer pendant notre travail, on devra rester sur nos gardes.

Il n'était tout les deux que des genin et normalement un panda ça passe pas son temps à faire des blagues. Il était donc sûrement un panda peu commun, alors les deux jeunes ninjas n'allaient pas pouvoir le traiter comme un vulgaire animal. Peut-être allaient-ils devoir joindre leur force, ou se faire attaquer à part et devoir le repousser par leur seule compétence. Mais peu importe, ils étaient des shinobi de kiri. Genin peut-être mais toujours des shinobi. Un animal n'allait pas les gêner très longtemps.

Ils quittèrent le navire et se rendirent rapidement dans le village. Heureusement pour eux, il restait une chambre de libre. Ils avaient un lit chacun, une chambre simple mais correct. Un village plutôt traditionnel. Mais tranquille. Engetsu posa ses affaires dans la chambre, la nuit était déjà tombé. Il se coucha pour pouvoir se lever tôt le lendemain sans trop de difficulté. De toute manière, Engetsu était un lève tôt. Et même en mission, il ne changeait pas de règle sauf exception. Alors ce matin, comme tout les matins, il se leva avec le soleil pour s'entrainer dehors. Des longues séries d'exercice avant de se laver en vitesse. Il s'habilla, comme d'habitude. Il ne faisait pas attention à son camarade, peut-être celui-ci l'attendait ou allait faire Engetsu attendre. Il continue toujours de faire ses trucs sans faire attention. Mais une fois tout les deux fins prêt, leur équipement de ninja bien placé, il était de se mettre en route. Il regarda alors Sôjirô puisqu'il avait laissé le parchemin à ce dernier.


- Il doit y avoir un plan pour le lieu de la mission non ? Ou des indications. Finissions ça en vitesse maintenant qu'on y est.

Engetsu ne se mit pas à courir mais à marcher sur un rythme soutenu. Ils avaient pas vraiment de rendez vous et il préférait économiser son énergie. Alors il marchait d'un pas rapide et sûr. Ainsi, ils arrivèrent rapidement à destination. Et une fois arrivé, pas le temps de prendre le café. Une fois qu'ils étaient arrivés, ils se présentèrent naturellement en donnant leur nom en précisant qu'il venait du village caché du brouillard. Mais le bûcheron semblait bien pressé. A peine qu'un des deux ninja n'a fini sa phrase, ils se retrouvèrent avec l'outil dans les mains. Apparemment, pas question d'utiliser les sabres. Après tout, c'était une culture. Il ne suffisait pas simplement de couper comme un benné. Mais ça restait très simple. Ils ont du se mettre rapidement au travail sans plus attendre, chacun ayant un secteur. Engetsu alla donc là où il était désigné, le visage un peu dérouté par le côté express du bûcheron. Mais bon, au moins ça allait être rapide. Engetsu ne s'attendait pas à avoir s'occuper d'une telle quantité. Cela allait être sûrement la même chose pour lui d'ailleurs. Il mit toute la journée à couper du bambou. Une véritable forêt, pas étonnant qu'on appelle ça l'île des milles bambous. Il utilisait sa maîtrise du kenjutsu pour aller plus vite, son camarade devait sûrement faire la même chose.

Il craignait dans la journée de recevoir les visites du fameux panda farceur dans la journée mais ce ne fut pas le cas. Il restait sur ses gardes tout le long, ses yeux se jetant sur l'environnement autour de lui pour repérer le moindre piège. Mais rien du tout. Peut-être que Sôjirô l'attirait plus. Une fois terminé, il chargea ce qu'il avait récolté dans une sorte de grosse chariote pour la ramener à un entrepôt. Le temps qu'il fasse le chemin du retour, la soirée sera déjà entamé. Il se mit donc en route, amenant les ressources au bûcheron. Mais s'il avait pu évité par chance le panda, ce n'était pas le cas des jeunes bandits. Ils sortirent des bois pour lui barrer la route. Ils étaient plusieurs et armés, mais ils n'avaient pas de bandeau ninja. Un homme était un peu plus avancé que les autres, bien au centre. Probablement le chef puisque c'est le seul à lancer des menaces et les autres se contentaient de sourire de façon menaçante. Un peu fatigué de toute cette récolte, il n'était pas très patient. Il ne le laissa pas finir sa phrase et pointa sa main en forme de pistolet en visant l'homme. Une petite boule d'eau se forma au bout de son doigt et partit de façon très rapide pour transpercer la jambe de l'homme. Comme une balle, ce dernier cria de douleur et ordonna à ses hommes d'attaquer le genin. Il ne prit même pas la peine d'esquiver, ils se jetèrent tous avec leurs épées sur lui. Les armes passèrent à travers son corps fait d'eau et restèrent bloqué à l'intérieur. Il en profita pour les frapper violemment avant de dégainer son sabre. Les ennemis n'étaient qu'à quelques mètres, alors il prenait appui et faisait des bons en avant pour trancher le corps d'un adversaire. Il reprenait ensuite encore un appui pour refaire un bond pour trancher un autre, exécutant le même rythme tout le long jusqu'à ce qu'ils finissent tous par terre et blessés, hors combat. Il fit un geste vif avec son bras pour retirer le sang sur son sabre, prenant un morceau de tissu dans sa poche pour le nettoyer un dernier coup avant de jeter le morceau légèrement imbibé de sang. Il reprit la route tranquillement, laissant les armes là. Il retourna auprès du bûcheron pour qu'il s'occupe de charger le bambou sur le navire. Il semblerait d'ailleurs que les deux jeune shinobi allaient faire le voyage de nuit, le navire allait bientôt partir. Il soupira puis chercha son compagnon d'arme en tournant sa tête, espérant que rien ne lui est arrivé. Mais ils étaient tout les deux amplement suffisant pour cette mission. Si Engetsu avait eu des soucis avec les bandits, peut-être que Sôjirô avait eu des ennuis avec le fameux panda. Ou bien ce veinard n'aurait eu aucun dérangement. En tout cas, il ne restait plus qu'à escorter le navire et la mission serait fini. Engetsu alla donc à la rencontre de Sôjirô, un sourire aux lèvres avec un air tranquille.


- On retourne au village, t'as eu des soucis ? J'ai eu affaire à des bandits sur le retour mais ils valaient rien, on aura donc pas trop de soucis sur le retour.

Ils n'avaient plus qu'à prendre la route et retourner au village. Ils suivaient la cargaison au cas où d'autres bandits voudraient prendre possession. Mais que ce soit sur le chemin ou pendant la traversée de la mer, les deux ninjas ont pu se reposer tranquillement. C'était calme et paisible. L'air frais de la nuit faisait frissonner les corps, obligeant l'équipage ainsi qu'Engetsu a se couvrir par des épais manteaux. Il était parti en chercher deux pour en donner un à Sôjirô, il avait eu lui aussi froid durant le trajet de l'aller. Mais ce n'est qu'une fois le pied sur la terme ferme que les deux ninjas ont pu souffler. Maintenant qu'ils étaient de retour de Kiri, ils allaient pouvoir se reposer et récupérer leur énergie. Bien qu'ils devaient encore faire leur rapport de mission. Engetsu proposa de se rendre rapidement à la tour du Mizukage pour pouvoir finir ça rapidement et de pouvoir rentrer chez eux. Ils racontèrent leurs petites embuches mais aussi leur aisance durant la mission. Un rapport rapide et simple, pas la peine de se lancer dans une grande narration pour cela. Ils quittèrent ensuite le bâtiment, arrivant à l'entrée, là où leur chemin allait se séparer.

- Je rentre directement chez moi mais plus tard on aura qu'à aller au restaurent à deux. Ce serait sympa de repartir en mission ensemble. A la prochaine Hitoame-san. Ah au fait, prends ça.

Il rentra ensuite chez lui en faisant un signe de main. Il lui avait donné un petit bout de papier sur lequel était écrit son adresse. Le soleil était déjà levé depuis leur arrivée au port de Kiri. Alors que le village commençait à s'amuser, Engetsu ne pensait qu'à une chose : se reposer. Un bon sommeil pour pouvoir récupérer des forces et ainsi s'entrainer avec sa mère.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission C ~ Bambou... Panda ? (PV Engetsu)   Lun 8 Juil - 15:53

br>






~ Sōjirō et Engetsu Hôzuki ~

« Bambou... Panda ? »

Le voyage sur le navire avait été plus court que Sôjirô ne l'avait escompté. Les brumes se dissipèrent rapidement dévoilant, tel un rideau de théâtre, l'île aux mille bambou, mondialement connue pour ses vastes forêts de bambous desquelles Kiri tirait son bois. Les deux shinobi n'eurent pas le temps de souffler, il fallait rapidement trouver une chambre dans l'auberge du village, car la nuit tombait et ils ne pouvaient commencer le travail si tard. De plus, il leur fallait retrouver des forces avant de s'atteler au travail, peu ardu, mais harassant, de couper du bambous en masse pour aider les bûcherons du coin.

Par chance, il restait une chambre de deux lits, laquelle ils s'empressèrent de prendre avant de sombrer dans un sommeil réparateur, l'air frais du large l'avait affaiblit, il toussa beaucoup cette nuit là.

Le lendemain, ils vinrent à la rencontre du bûcheron qui, d'un air pressé, leur expliqua comment ils allaient procéder. Chaque ninja aurait son secteur, et il fallait prendre gardes au Panda ninja farceur de l'île, ainsi qu'aux éventuels brigands. Engetsu et Sojiro se séparèrent, chacun se rendant vers le lieu indiqué par le responsable.

Notre jeune shinobi ne se servit pas de son sabre, comme leur avait précisé le bûcheron, mais d'une hache, qu'il magna toutefois avec une certaine aisance, puisqu'étant doué dans la pratique du sabre, le Kenjutsu. Il ne put s'empêcher de sourire en pensant à son collègue, qui devait certainement être dans le même cas, quelle coïncidence, deux bretteurs pour cette mission.

Le travail était répétitif, et alors que Sôjirô commençait à se perdre dans le flot de ses pensées, une ombre rondelette surgit des taillis. Du coin de l'oeil, Sôjirô l'aperçut, et fit volte face quasiment instantanément. D'un geste habile et rapide, il dégaina le sabre qui pendait à son flanc.

"Aaaattentioooooon ! Craignez moi, tortues, pélicans et autres créatures belliqueuses ! Banzaaaaaiiiiiiiiiiii !" Et tandis que la chose hurlait ces paroles, elle dégainait un sabre et fonçait sur Sôjirô.

C'est seulement à ce moment que Sôjirô tilta... C'était... UN PANDA ! Un panda qui parle et qui se tient de bout et qui dégaine un sabre. Okay. Tout est normal. Enfin pour être précis, c'était un Panda Roux, une espèce de panda un peu plus rare et ressemblant familièrement à un renard.


D'un coup de sabre, notre jeune Kirinin para l'assaut frontal de l'animal ninja qui l'agressait. Dans un réflexe inattendu, il lui saisit le bras, sauta par dessus son épaule et le fis basculer en arrière en lui taclant les jambes. L'animal grogna en heurtant le sol.

"T'es... T'es un PANDA ?!" s'exclama Sôjirô, confus.
"Et alors ? ça te pose un problème ?" rétorquait le panda, désinvolte.
"Un problème, non. Une surprise."
"Ah, c'est normal. On croise rarement des panda qui parle c'est ça ?" Il se releva. "Je suis un Panda Ninja. Et j'aime embêter les passants en leur criant dessus en courant avec mon sabre en main."

Sôjirô se gratta le crâne, perplexe.

"Allez salut !" rengainant son sabre, le panda tourna les talons et d'un pas serein, s'éloigna.

Sans vraiment que Sôjirô ne comprenne ce qu'il se passe, la journa continua. Le travail terminé il rentra au village avec la marchandise, et lorsque Engetsu lui demanda s'il avait eut des problèmes. Sojiro craignit de passer pour un fou en racontant son histoire. Chose qu'il fit toutefois.

Revenu à Kiri, les deux ninja se séparèrent, une amitié semblait être née.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission C ~ Bambou... Panda ? (PV Engetsu)   Mar 9 Juil - 13:11

Mission terminée. Demandez vos points, si ce n'est pas encore fait, dans le centre des requêtes.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission C ~ Bambou... Panda ? (PV Engetsu)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission C ~ Bambou... Panda ? (PV Engetsu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Keiro :: Archives :: Archives des Villages :: Archives de Kiri-