Partagez | 
 

 Pas laid [Mission rang D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi
avatar
Féminin
Messages : 237
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 25
Localisation : Là ou me mènne mon destin.
Village : Konoha no Sato
Affinité : Katon


Description du Shinobi
Grade: Jōnin
Points de Chakra:
165/1000  (165/1000)
Techniques:

MessageSujet: Pas laid [Mission rang D]   Lun 1 Juil - 6:56

Description : Un étrange personnage a fait appel au service des ninjas de Suna, bien que le paiement fut salé, il semblerait que cela lui tenait à coeur.
Le sujet de la mission ? Assurer sa protection.
Contre quoi/qui ? La population de Suna en général.
Pourquoi ? Car il est fatalement discriminé. De part sa couleur de peau pâle, son regard fatigué, ses joues tombantes et et son nez en forme de groin de cochon, cet homme semble agressé par une multitude de personnes n'acceptant pas un tel individu dans leur village.
Votre mission sera donc, d'assurer sa protection, mais en complément de faire cesser les débats. Attention, il semblerait que les villageois n'hésitent pas à user des armes, même s'ils aperçoivent un quelconque bandeau frontale. Faites cessez ces hostilités. Et si vous le pouvez, essayez d'améliorer son intégration et son acceptation au sein du village, dans lequel il semble attristé actuellement.


Uchiwa Nozomi


On venait de me confier une étrange mission, a vrais dire on m'avais surtout choisis a cause de ma grande gentillesse et ma compassion peu être pas légendaire, mais bien connue au village. Car oui cela était bien une mission qui allait nécessité de la compassion et de la gentillesse. Un Type mal aimer tellement a cran qu'il as payer le village pour l'aider et s’intégrer ... il s'est payer un amis quoi. Bref, on m'avais dit de le retrouver au quartier marchand et c'est là que je le trouva. ce ne fut pas bien difficile, a peine arriver a l'angle de la rue que j'entendis des cris plaintifs que je n’eus qu'a suivre pour tomber dessus.

Le pauvre bougre était en train de litéralement se faire passer a tabac dans un coin de la place par une bande de type qui ne semblaient visiblement pas décider a lui laisser la vie sauve.


- Hey ! vous faites quoi vous ! Cet homme et sous la protection du village de Suna ! Fichez lui la paix ! -

Les coup cessèrent et le groupe se tourna vers moi de concert pour me dévisager, dépiter. Sans même demander leurs reste il partirent dans indifférence la plus total, comme si rien ne s'était passer. L'homme au sol lui par contre avait été salement amocher. J’approcha de lui pour étudier ses blessures, plus superficielles que dangereuses pour sa vie, mais il s'en était fallu de peu, a le frapper comme ça ils auraient put lui briser la colonne et le tué sur le coup.

Fort heureusement pour lui, il n'y avais rien que je ne puisse guérir. Je m'occupa de ses contusion et de ses hémorragie et je me demandait a la fois si les gars l'avaient tellement massacrer qu'il en avait été invariablement défigurer ou s'il ne souffrait pas de maladie génétique ... J'avais du mal a m'imaginer mère nature suffisamment sadique pour gratifier quelqu'un d'une tronche aussi a vomir.


- Euh ... ça va ? -

- J'ai l'aire d'aller bien ?! -

Ok, le ton était donner. Je ne savais pas si c'était le fait que tous le rejetais ou si il était effectivement une aberration congénitale si développer que même son cerveaux en était atteins, mais en principe on ne parlais pas comme ça a une personne qui nous sauve la vie et guéris nos blessures.

- Tu n'est pas très courtois ... -

- Ta gueule et soigne moi plus vite au lieu de jacasser, t'est qui au fait ? ...  -

Oulaaaaa ... ! Qu'il baisse d'un ton face de porc ! J'étais pas sa copine moi, s'il ne se comportait pas mieux ça allait pas le faire !


- Je suis Mitsunari Nozomi, la Kunoichi envoyer pour t'aider. J'ai pour tâche de t'aider a t'integrer alors dans un premier temps essaye d'être un peu plus correcte avec les personnes qui t'aides, ça facilitera les choses -

Pile au moment ou je finissait ma phrase un bruit de frottement, comme de la brique contre de la pierre raisonna au dessus de nous. Je leva les yeux et eu le réflexe d'attraper le type par le colle et de le jeter en arrière pour éviter qu'un pots de fleur de belle taille ne lui écrase la tête ! Ma parole on lui en voulait vraiment !

Par ailleurs je ne put percevoir le visage de la personne responsable de l'attentat, mais je perçu par contre un cris perçant ressemblant a celui d'une femme effaroucher derrière moi ... Je me retourna et vit avec effrois mon pauvre commanditaire étendu au sol et la tête a un petit centimètre de la lame d'un sabre exposer sur un stands d’armurier qui se trouvait juste derrière moi ... C'était moi ou j'avais manquer de le tué moi même ?

Et ce qui devait arriver arriva, il se releva furax et me hurla quelque chose comme
"- Tout est de ta faute ! Uniquement ta faute ! -" ah bien, je n'étais pas au courant que j'étais responsable de sa sale tronche et du fait que tout le monde veuille sa mort ... Mais a vrais dire, bien que patiente je commençait a avoir moi aussi des envies de meurtres ! cependant j'étais en mission, je ne pouvais pas le tué et puis cela ne me ressemblait pas.

Il partis fâcher, tant pis, de toute façon je devais le suivre et attendre qu'il se calme, c'était a mon avis la meilleurs chose a faire. De toute façon le moindre mots nous aurait relancer sur dix ans d’épilogue. Il regardait les stand et tout le monde le regardait avec un mélange de dégout et de pitier pour certain, de haine pour d'autres. Moi ? je n'en avais pas grand chose a faire, je l'aurais bien aider mais son caractère et sa façon de me traiter m'avait ôté toute motivation. Alors je le regardais, attendant qu'il daigne me parler, chose qui n'arriva pas et tant mieux.

J'entendis pas contre un aboiement assez violent venant d'une rue adjacente que je n'avais pas encore dépassée. Je fût sidérée de voir un assez gros chien sauter de la ruelle pour plaquer le malheureux énergumène au sol et renversant au passage une poubelle. Ce clebs était fou ? Il lui déchiquetait complètement le bras ! Si je n’agissait pas il allait finir par le bouffer ! Je pris une profonde inspiration en malaxant mon Chakra, le Katon était la seule arme dont je disposait et capable de faire fuir l’animal, mais c'était dangereux, je pouvais aussi toucher l'homme .. Ceci-dit si e ne faisait rien il allait mourir dévorer dans la rue car personne ne semblait vouloir l'aider et je n'avait pas la force physique pour maitriser l’animal. Les dommages collatéraux risquaient de piquer un peu


- Katon ! Goukakyûu no Jutsu ! -

Je modula la puissance de ma boule de feu pour qu'elle percute le chien sans pour autant le tué, mais de toute façon il serais piquer plus tard car il était dangereux. J'avais visée a peu près juste, le jet de flamme effraya le chien qui partis la queue entre les jambes, cependant elle fit prendre feu a la poubelle avec le type au milieux ... il était pourchasser par la mort ou quoi ? combien de chance y avait t'il pour que cela se produise.

L'imbécile hurla de douleur en tenant son bras qui pissait le sang sans même prendre conscience que ses vêtements commençaient a prendre eu aussi, il ne sentait sans doute pas encore la brulure a cause de la douleur au ras trop forte, mais quand il la sentirais il serait trop tard, je devais encore une fois lui sauver a vie avent qu'il ne finisse immoler sur place ! Je le tira hors des déchet embraser en le trainant par le pied mais c'était trop tard, sa veste avait déja pris feu. Il se débattait trop et je me brula en tentant de retirer sa veste, il me fallait de l'eau pour l’éteindre mais je ne maitrisais pas le Suiton et a Suna, trouver de l'eau n'était pas aussi facile au beau milieux du village.


- A l'aide ! Quelqu'un ! Il vas mourir si vous ne faites rien ! apportez un sceau d'eau quelque chose ! -

Personne ne bougea, je chercha désespérément quelqu'un capable de m'aider, un ninja maitrisant le Suiton, mais personne ne daigna m'aider. Quand au type ... a force de bouger dans tout les sens et de ne pas vraiment regarder ou il allait il mis le pied sur une peau de banane renversé de la poubelle plus tôt et chuta au sol en hurlant. Son cris s'arrêta net sur un craquement sinistre lorsque sa nuque rencontra violemment une marche sur le palier d'une porte d'une maison voisine.

Pas besoin d'être Irou pour comprendre que sa nuque s'était brisée net sous le choque, le tuant sur le coup en sectionnant haut sa moelle épinière, une mort instantanée qui aurait pu être beaucoup moins douloureuse s'il n'avait pas subie tout ce qu'il avait endurer plus tôt, mais au moins il ne souffrait plus.

Il était mort, devant moi et moi je n'avais rien pût faire, seul a l'aider et entourée par l'indifférence de tous ... Peu être étais-ce mieux pour lui de mourir maintenant, cela mettait fin a tout ses calvaire, ceci-dit, si lui s'en sortait pas si mal au final, moi j'allais passée un très sale quart d'heure ...



_________________
Nozomi's Theme


Ceux qui connaissent le véritable bonheur sont maudits à jamais,
car il ne leurs restes plus à découvrir qu'une souffrance sans borne ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pas laid [Mission rang D]   Lun 1 Juil - 8:28

Validé !
Mission + exploits => 5 + 10 => Soit 15 pts de chakra gagnés !
(En plus des 5 pts dont j'ai fais part à Sasuke de l'oubli que j'avais fais Wink )
Revenir en haut Aller en bas
 

Pas laid [Mission rang D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Keiro :: Le RPG. :: Kaze no Kuni - Suna Gakure no Satô :: Quartiers marchands-