Partagez | 
 

 [Flashback] Mission de Rang C - Visite à Tanzaku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi
avatar
Féminin
Messages : 335
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 20
Localisation : In my Bubble, my World. Imagination.
Village : Konoha
Affinité : Hyôton


Description du Shinobi
Grade: Hokage
Points de Chakra:
120/1000  (120/1000)
Techniques:

MessageSujet: [Flashback] Mission de Rang C - Visite à Tanzaku   Lun 8 Juil - 16:09


Visite à Tanzaku


Seule, à l'intérieur de son propre manoir, Miyuki Harusame réfléchissait. Ou plutôt... Elle réfléchissait vaguement. En fin de compte, elle pensait. Installé sur la chaise derrière son bureau fait de bois de chênes, le corps de la Hokage était immobile. Ses yeux bleu pur comme l'océan semblaient remplis. Remplis d'imagination, de pensées. Pourtant, on aurait dit que son corps était sans vie. Sa chevelure blonde, aujourd'hui lâchée sur ses épaules, rayonnait comme les rayons du soleil. Ce jour-là, son bras-droit s'était absenté pour une affaire spéciale, en dehors de Konoha. La Hokage l'avait laissé faire, gentille comme elle était. D'un caractère assez nostalgique, elle se remémora une mission qu'on lui avait confiée, quelques semaines avant avoir obtenu son poste de Rokudaime Hokage. Commençant tout doucement à pénétrer dans ce doux souvenir bien qu'assez amusant, elle se redressa. La chaise faite de bois grinça légèrement, pendant que Miyuki se dirigeait vers la fenêtre de son bureau, les mains croisées dans le dos, observant le magnifique paysage que lui offrait le village caché des feuilles. C'est à partir de ce moment-ci que le souvenir de cette mission prit entièrement possession de son corps ainsi que de son esprit.

~ Flashback ~

En une belle journée de printemps, Miyuki Harusame, kunoichi du village caché des feuilles, était partie tranquillement de son chez-soi pour aller se faire confier une mission par Tsunade-Sama, la Hokage du village. En cette journée banale, notre jeune femme était impatiente d'obtenir sa mission pour enfin être utile au village. Oui, effectivement, Miyuki détestait plus que tout se sentir inutile. En sortant de chez elle, elle claqua la porte faite en bois de saule de sa maisonnette, et se mit à courir en direction du manoir de Godaime Hokage. La jeune kunoichi entretenait une bonne relation avec Tsunade-sama, mais malgré tout, elle rêvait toujours de prendre sa place, un jour. Enfin bref, elle s'attardait. Arrivée très rapidement devant la porte du bureau qu'elle occupait aujourd'hui, elle frappa deux coups secs. Elle reprit son souffle avant d'entendre une parole sèche qui lui coupa la respiration pendant une ou deux secondes. La voix avait lancé un "Entrez" peu chaleureux. Le cœur battant à cent à l'heure, Miyuki avait ouvert la porte qui menait au bureau de Tsunade-sama. La jeune fille lui adressa ensuite un grand sourire, sentant l'ambiance tendue qui régnait visiblement dans la pièce. Elle se rapprocha du bureau du Hokage avant de la fixer dans les yeux.

Miyuki - Bonjour, Tsunade-sama... Je viens voir si vous avez une mission à me confier, peut-être ?

Tsunade - Bonjour, Miyuki... Oui, effectivement, j'en ai une. Je pense que tu as deviné que je n'étais pas de bonne humeur aujourd'hui, alors je te prierai d'accepter ma requête sans discuter. Merci.

Sans attendre, Godaime Hokage se contenta d'ouvrir le tiroir de son bureau, de jeter un oeil précis à l'intérieur et d'en sortir très rapidement un dossier renfermant une mission toute prête à prendre ! Miyuki, quant à elle, se contenta de saisir le document et de sortir de la pièce, après avoir lâché un dernier petit sourire assez discret. C'est une fois en dehors du bureau de l'autorité de Konoha qu'elle se mit à lire sa mission. C'était une mission de rang C... Chouette ! Miyuki aimait bien le danger. Enfin, tant qu'il n'était pas trop dangereux... Cette fois, la tâche confiée allait être un petit peu plus difficile que les précédentes missions qu'elle avait effectuées. En effet, Miyuki était chargée d'escorter un des plus réputés des architectes du village caché des feuilles jusqu'à Tanzaku, un autre village connu du Pays du Feu. La jeune kunoichi prit conscience que cette mission allait être des plus difficiles... Mais après tout, "ce n'est qu'une mission de rang C" se dit-elle dans sa tête. Si elle avait été classée dans la catégorie des missions "C", ce n'était pas pour rien... Mais bon, le voyage allait sûrement durer deux longues journées. Tanzaku n'était pas juste à la porte à côté. Miyuki se demanda où se trouvait l'architecte qu'elle était chargée d'escorter.
Elle rejeta un oeil au dossier et il était écrit qu'il attendrait le ninja chargé de l'escorter aux portes de Konoha. La blonde sourit avant de refermer le dossier, de le glisser sous la porte en bois du bureau de Godaime Hokage et de courir en dehors du bâtiment.

Arrivée à la sortie du Manoir, tout en bas, elle regarda devant elle quelques minutes. Le grand soleil l'éblouissait beaucoup, à vrai dire, mais elle avait l'habitude, après tout. Elle s'empressa et passa d'abord chez Ichiraku. Arrivée, elle lui sourit et lui passa la commande gentiment.

Miyuki - Bonjour, Ichiraku ! Un bento, s'il vous plait.

Elle garda son sourire et s'assit sur un tabouret juste devant la table principale. Après une vingtaine de minutes d'attente, le bento commandé arriva. Il était enfermé dans un petit sac japonais, en coton, visiblement. Ichiraku le tendit en souriant à Miyuki, qui le saisit sans attendre. Elle répondit au sourire lancé par le cuisinier et sortit de la petite échoppe. Elle mangea le bento en marchant vers les portes du village caché des feuilles. En une trentaine de minutes, elle fût arrivée. Elle jeta le sac dans une petite poubelle et aperçut l'architecte, qui se tenait pile en dessous des grandes portes. Elle finit sa bouchée de riz et se plaça juste devant lui, avant d'engager la parole.

Miyuki - Bonjour ! Je suis Harusame Miyuki. Je suis la kunoichi qui est chargée de la mission de vous escorter jusqu'au village de Tanzaku. J'espère que vous avez pris de la nourriture et tout le matériel nécessaire, car le voyage va être assez long. On devrait prendre à peu près deux jours.

Oui, l'architecte avait l'air bien sympathique. D'ailleurs, avant d'adresser sa réponse à la chevelure blonde, il esquissa un sourire radieux.

Architecte - Bonjour, jeune fille. Je m'appelle Roku. Ne vous inquiétez pas, je suis très prévoyant dans la vie !

Ils se sourirent tous les deux de très bon cœur, et débutèrent leur voyage. D'ailleurs, ils papotèrent un peu avant d'arriver à la lisière de la Forêt de Konoha. Ils ne mirent pas beaucoup de temps avant de pénétrer dans la magnifique et dense Forêt du village caché des feuilles. Au début, Miyuki allait à son rythme de ninja, c'est-à-dire très, très rapide. D'ailleurs, elle se rendit vite compte qu'elle allait bien trop vite pour le pauvre architecte... Elle entendit un fort "Attendez-moi, jeune fille !". Cette parole la fit esquisser un petit sourire. Elle stoppa alors net sa course avant de se retourner et de se rediriger vers l'homme qui avait sûrement la quarantaine. Une fois arrivée devant lui, elle sourit, gênée, puis s'excusa d'être aller trop loin et trop vite. Elle proposa ainsi de porter l'homme brun sur ses épaules. Par politesse, l'architecte refusa et lui dit qu'il pouvait marcher tout seul, qu'il n'était pas un gamin, mais la jeune kunoichi insista encore, en lui affirmant que cela ne la dérangeait pas, sinon, elle n'aurait pas proposer. Elle accompagna ses paroles d'un sourire ravissant. L'architecte du village caché des feuilles finit par céder, et accepter sa proposition. Miyuki lui fit comprendre que c'était la bonne réponse puis sans attendre, se mit en position pour que l'homme s'installe.

Une fois bien placé sur ses épaules, la chevelure blonde lança un "C'est parti !!" et comme elle l'avait dit, partit. La jeune fille courut toute la journée, avec son client sur ses petites épaules. Quand le soir arriva, ils s'installèrent sur l'herbe, dans un coin. L'architecte posa ses affaires et son sac sur le camp et se reposa alors que Miyuki était partie chercher du bois pour faire du feu. Elle n'en croyait pas ses yeux. C'était elle qui l'avait porté tout au long de la journée, et lui, dormait, comme si il avait vécu la plus éprouvante journée de sa vie ! Cela agaça légèrement la kunoichi, mais elle sourit tout de même. Pendant qu'elle ramassait divers petits bouts de bois, Miyuki entendit un bruit. Un bruit de craquage. Le bruit qu'on entend quand on marche sur des branches sèches, ou des feuilles. Elle stoppa son ramassage. Sa respiration s'accéléra d'un coup. La jeune fille s’inquiéta. Ce n'était définitivement pas le bon moment pour être attaqués... Heureusement, la fille avait gardé son sabre avec elle, dans sou fourreau, attaché à sa ceinture noire. Elle posa sa douce mais non frêle main dessus. Soudain, un kunai vint lui effleurer la peau de l'épaule et ouvrit une petite plaie. La jeune fille serra les dents sous le coup. C'est ce qu'elle craignait. Il y avait un ennemi dans les parages et l'architecte dormait. Grâce à la direction du kunai reçu, elle supposa que l'ennemi se tenait juste derrière un buisson, à dix mètres d'elle. Cela lui donna des frissons pendant quelques secondes, puis elle se calma. D'une vitesse mirobolante, elle sauta et se tint juste derrière le ninja, qui, apparemment, était un homme. Elle lui mit son sabre sous la gorge. Elle lui adressa un sec "Va t'en et laisse-nous tranquille, ou je te tranche la gorge." L'ennemi semblait très paniqué. Il répondit, mort de peur et d'inquiétude pour sa peau : "Oui, oui ! Je m'en vais, je vous le jure. Je vous implore de me laisser la vie sauve". Ce ninja avait de la chance. Il était tombé sur Miyuki Harusame, une kunoichi forte mais très sensible. La blonde ôta son sabre de sa gorge et le laissa partir. La jeune fille soupira de soulagement, puis se retourna en regardant l'architecte, qui dormait profondément, comme un bébé. Apparemment, il n'avais pas été blessé. Tant mieux... La kunoichi rangea son sabre dans son fourreau et se dirigea vers son client. Elle alluma un feu sur les branches qu'elle avait ramassées auparavant, puis se coucha sur le sol pour s'endormir. Elle tomba de fatigue très rapidement.

~ Deuxième Jour ~

Neuf heures du matin. L'homme architecte se réveilla en sursaut. Il avait sûrement fait un cauchemar... Il passa sa main derrière sa tête et se la frotta un peu avant de remarquer son escorte, qui dormait encore à même le sol en face de lui. La jeune fille semblait dormir profondément. Mais il ne faut pas se fier aux apparences. En effet, Miyuki était toujours attentive au moindre bruit autour d'elle, même quand elle dormait. L'homme sourit en la regardant, puis déduit l'heure du jour grâce à la position du soleil flamboyant qui rayonnait dans le joli ciel bleu azur. Après son moment de rêve assez court, il prit la décision de réveiller doucement la jeune femme ninja. Il se déplaça à quatre pattes jusqu'à elle et lui secoua l'épaule très délicatement. Miyuki cligna un peu des yeux avant de se réveiller complètement. Elle salua son client avant de se redresser et de frotter sa tunique avec ses mains pour enlever les saletés qui se seraient peut-être collées dans son dos. Ce matin-là, elle se réveillait au terme d'un reposant sommeil. Ce matin-là, la beauté du ciel était annonciatrice d'une prometteuse journée. Ce matin-là, les oiseaux d'ores et déjà s'étaient mis à chanter. Le feu de la veille, comme un vieillard mourant, s'était progressivement mué en de muettes braises qui n'étaient à présent plus que cendres. Elle se souvint soudain du combat de la nuit passée et fût prise d'une vive douleur qui lui arracha un cri silencieux. Mal réveillée, la douleur lui était un supplice, alors que la blessure n'était que superficielle. Miyuki, faisant la moue, maugréa; maudissant sa maladresse. Sur le coup, la Faucheuse n'était pas passée loin. Elle se félicita pour ses réflexes mais se reprocha son inattention.

Après s'être étirée légèrement pour ne pas se remémorer sa douleur, elle "ordonna" à l'architecte d'immédiatement prendre ses affaires. En effet, au début, Miyuki avait pris plaisir à cette mission. Mais là, tout ce qu'elle voulait, c'était en finir très vite. Malgré la douleur de sa coupure à l'épaule gauche, elle prit son client architecte sur les épaules. Elle serra les dents encore une fois sous le coup de la douleur mais put tout de même courir normalement. Il restait encore la moitié de la forêt du village caché des feuilles à traverser. Mais elle ne perdait pas sa détermination. Tout d'un coup, elle se mit à accélérer d'une vitesse incroyablement rapide. Malheureusement, la plaie faite par le kunai la piquait encore légèrement. La mission devenait de plus en plus désagréable. Pour ne rien améliorer du tout, l'architecte de Konoha commençait à se plaindre de la soi-disante lenteur de la jeune femme ninja. Le client qui avait l'air si gentil devenait maintenant un vrai rabat-joie... Cela tapa vraiment sur les nerfs de Miyuki mais elle se contint. La chevelure blonde n'avait pas pour habitude d'exploser de colère pour un rien et ce n'était pas le moment de flancher. Miyuki transpirait, souffrait du poids de l'architecte qui semblait devenir de plus en plus lourd chaque minute. Finalement enfin arrivés à la sortie de la maudite forêt, voilà encore qu'il fallait encore courir le long d'un sentier de terre pas entretenu du tout pour accéder au grand village de Tanzaku.

Le sentier était parsemé de petits cailloux pointus. Quand Miyuki aperçut ce nouveau "challenge" elle frissonna avant de souffler d’agacement. Mais après tout, elle se disait que "c'était bientôt fini" pour se motiver ! Pendant qu'elle était en train de réfléchir à une stratégie pour ne pas se faire mal sur les cailloux, elle se sentit d'un coup renaître. Et ce sentiment était du au fait que l'architecte du village caché des feuilles était descendu de son dos. Elle lâcha un soupir de soulagement avant de se retourner et de lui sourire. Elle le fixa d'un regard qui voulait visiblement dire "Une explication... ?" et son client ne mit pas beaucoup de temps avant de cerner ce regard et de lui répondre. En effet, il lui expliqua qu'elle l'avait assez porté, et que maintenant, il était capable de marcher tout seul. Ce n'était plus un bébé, après tout ! La jeune fille à la chevelure blonde sourit et le remercia de lui avoir épargner encore plus de douleur. Après ce bref échange, Miyuki se retourna face au sentier. Ces jeunes gens ne pouvaient pas le contourner, autour de lu large chemin, il y avait des herbes piquantes. Et franchement, à choisir, Miyuki préférait encore avoir les pieds en miette et arriver plus rapidement à sa destination que aller se rétamer l'intégralité de ses jambes pour rien, au final. Non, c'était sûr, le meilleur choix à prendre était le sentier de cailloux rocailleux. Sans attendre, la kunoichi et son client foncèrent droit devant eux. La meilleure technique était de penser à un tout autre sujet que les cailloux pointus qui faisaient mal aux pieds. Pendant cet instant là, la jeune femme kunoichi pensa à un monde à peu près parfait. Un monde bien plus paisible que celui où elle vivait. Un monde plein de couleurs et d'amour. Un monde où tous les habitants seraient gentils, droles, et partageraient absolument tout avec leurs proches et leurs amis. Malheureusement, la réalité était loin d'être comme ça. Le monde shinobi était bien plus cruel qu'elle l'imaginait, en fait... Mais, tranquillement, Miyuki restait enfermée dans ses pensées et dans son esprit pendant que l'architecte marchait derrière elle que le soleil tapait, rayonnait et brûalit très fort sur le sentier de cailloux rocailleux.

L'architecte la regardait, elle était si imperturbable... Si belle, si forte, si sûre d'elle... Mais l'homme à la quarantaine d'année fut stoppée de son rêve par un cri poussé soudainement par la chevelure blonde. En effet, elle avait choisi de sortir de son monde d'imagination trop tôt, au mauvais moment. La douleur des cailloux piquants se fit vite ressentir dans les pauvres pieds de la jeune fille, même si elle portait des bottes soi-disantes résistantes à tout épreuve... Miyuki ne pouvait plus supporter la douleur que provoquait ces petites roches et se mit à courir. Au bout d'une dizaine de minutes à souffrir le martyre, elle arriva enfin à la fin de ce maudit chemin rocailleux ! Elle regarda autour d'elle et vit une petite rivière qui coulait à côté d'ici ! Le rêve ! Elle pouvait aller rafraichir ses pieds dans l'eau fraîche naturelle... Mais elle ne devait pas oublier sa mission. Elle attendit alors son client qui mit à peu près cinq minutes à arriver et lui proposa alors d'aller tremper des pieds dans la rivière non loin d'ici. Et bien sûr... Il accepta. Lui aussi, il rêvait de pouvoir enlever ses chaussures et de tremper ces pieds souffrants. Et c'est ce qu'ils firent. Miyuki ôta ses bottes et l'architecte du pays du feu fit de même avec ses grandes chaussures. Ils laissèrent leurs pieds patoger pendant à peu près une trentaine de minutes. L'architecte jeta un oeil à la position du soleil et remarqua qu'il était bientôt dix-sept heures... Il était l'heure de y aller, si le client voulait arriver à Tanzaku avant la tombée de la nuit ! Heureusement pour la jeune femme ninja et l'architecte du village caché des feuilles, la dernière ligne droite jusqu'au village fût très facile à parcourir. Ils mirent une dizaine de minutes avant d'atteindre ENFIN les portes de Tanzaku. La jeune fille se tenait face aux portes et poussa un grand souffle de soulagement ! La kunoichi et son client se mirent à marcher tranquillement jusqu'à la demeure du seigneur local qui avait mandé l'architecte du Pays du Feu. Une fois arrivés dans cette humble demeure, l'architecte remercia infiniment Miyuki, et le seigneur local de Tanzaku fit de même. Il fût proposé à Miyuki de rester dormir pour la nuit dans un des futon de la maison du seigneur, mais elle refusa poliment pour la simple et bonne raison qu'elle ne souhaitait que retourner dans son village. La chevelure blonde remit deux jours pour rentrer à Konoha, et une fois arrivée, la première choque qu'elle fit fût d'aller se coucher dans son bon lit confortable dans sa maisonnette modeste... Le lendemain, elle alla prévenir Tsunade-sama de la réussite de sa mission, qui en fit ravie de l'entendre...

~ Fin du Flashback ~

Miyuki se dirigea vers son bureau et retourna à ses fonctions d'Hokage après s'être remémoré ce souvenir...


codage par langweilen sur apple-spring


_________________


Merci à Canigi-kun :3
- Nommé distributrice de câlins il y a peu -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Flashback] Mission de Rang C - Visite à Tanzaku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Keiro :: Le RPG. :: Hi no Kuni - Konoha Gakure no Satô :: Forêt de Konoha-