Partagez | 
 

 Une rencontre électrique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: Une rencontre électrique.   Mer 29 Jan - 22:15


Rikudô Pain
« La rencontre, discutions. »



Après un long périple, environs deux à trois heures de route, Pain était enfin arrivé devant Kiri no Kuni, avant de pénétrer à l'intérieur il regarda et fit un tour autour de la muraille voir si personne ne l'avait suivis, il prenait énormément de précautions, il était seul, fasse à Kiri et il savait que le Kage pouvait agir à tout moment et décider de l'attaquer, malgré ce risque il pénétra Kiri. Arrivé dans la ville, l'eau était le domaine principale, la brume, les bâtiments étaient humides, la terre était humide, la visibilité était très mauvaise dans un pays ou la brume est étendu de partout. Néanmoins il distinguait des silhouettes qui ne firent que très peu attention à Pain. Cherchant à trouver le domaine du Mizukage, le haut responsable des lieux, Pain s'arrêta demander le chemin à une vieille dame qui ne devrait pas connaître l'existence de l'Akatsuki. Les bâtiments importants étaient laissés sans surveillance, cela était très étrange. Néanmoins Pain continuait de suivre le chemin que lui avait donné la vieille dame. Il avait la tête baissée, les mains dans les poches, il pensait, il se demandait comment le Mizukage allait-il pouvoir réagir à ses menaces...

Après dix petites minutes de marche, il tomba nez à nez devant un grand bâtiment bleu. Il s'arrêta pour le contempler quelques instant, aucun garde n'était posté devant, il profita donc du moment pour entrer s'en attirer de mauvais soupçons à son égard. Un fois dedans, en fasse de lui se dressait un long couloir, avec un grand escalier au bout. Il avança donc par là, montant les marches une à une lentement, discrètement s'en faire de bruit. une fois arrivé tout en haut il se retrouva en face de la grande porte du Mizukage, il mit sa main dessus et la poussa...

"Hi, je viens vous proposer un marché. Comme vous l'avez s'en doute remarqué je suis de l'Akatsuki, je viens proposer une alliance, il se trouve que vous êtes bien placé et nous pourrions avoir besoin de vous. Je tiens aussi à vous informer que si toute fois vous refusez ma demande, je détruirais le village, et vous savez aussi bien que moi, que vous n'êtes pas capable de nous résister. En contre partie nous vous promettons de laisse le village tranquille, et de le protéger en cas d'attaque."


Le Mizukage était posé la dos à Pain, face à la fenêtre, il semblait l'avoir vu des le débuts, pourquoi n'avait-il pas donné l'alarme, il devait savoir que si cela était une attaque il ne pourrait rien faire. Ce qui me mettait d'autant plus en confiance. Il ne pouvait refuser, son village et ses habitants était en jeu. Mais j'avais autre chose à lui demander.

"Ce n'est pas tout, il y a une rumeur que court que Yagura ne serait pas mort, avez-vous des informations, si oui vous êtes priez de nous les remettre, si non, étant donné que c'est un ancien Kage, donnez nous une photo, et ne me mentez pas je pourrais le savoir. Et cela pourrait causer la perte de votre village."


Pain avait posé carte sur table il avait dit tout se qu'il voulait annoncer au Mizukage, c'était maintenant à lui d'en découdre. Allait-il prendre le risque et refuser ou sécuriserait-il son domaine et le protègerait-il en acceptant la demande de l'Akatsuki?


Revenir en haut Aller en bas

Kiri no Shinobi
Kiri no Shinobi
avatar
Masculin
Messages : 12
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 25


Description du Shinobi
Grade: Mizukage
Points de Chakra:
120/1000  (120/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Une rencontre électrique.   Jeu 30 Jan - 17:21


Yoshio Akamatsu
«Saké ? »




On était en début de matinée, période de la journée où la brume qui recouvrait le village était la plus dense. Néanmoins, cela ne m'empêchait pas de voir, à travers ma fenêtre, les nombreuses personnes s'affairant ça et là. Les pêcheurs se rendant au port, portant sur leurs larges épaules les grands filets de chalutage, les maraîchers mettant en place leurs étals, à la recherche de la disposition optimale pour présenter leurs produits, les enfants se rendant à l'académie en sautillant et se chamaillant, et les mendiants, assis dans les rues à même le sol vêtus de leurs haillons miteux occupés à importuner les autres villageois. Il faudrait que je m'occupe d'eux un jour. Si je voulais que Kiri soit reconnu comme une grande puissance, je ne pouvais laisser ces immondes personnages ternir l'image de mon village. Peut-être pourrais-je leur trouver une tâche quelconque à accomplir en échange d'un repas ou de quelques vêtements. Ou faire construire des logements de fortune leur permettant de se loger le temps de se réinsérer dans la société. L'ultime solution restant de les éliminer purement et simplement.

C'est à ce moment précis que je le vis, progressant dans le village les mains dans les poches et la tête baissée. Cet individu, normal à première vue, était bien loin de l'être. En effet, si rien dans son attitude ne laissait paraître quoi que ce soit son manteau en revanche en disait long. Ce long manteau noir orné de nuages rouges était le symbole d'appartenance à une organisation tristement célèbre dans le monde Shinobi, Akatsuki. La présence de cet homme ici était intrigante. Il devait pourtant savoir que Kiri faisait partie de l'alliance, et que son organisation ne figurait pas dans la liste des gentils. De plus, il était venu seul, et n'avait manifestement pas l'intention de se cacher. Téméraire, trop confiant ou autre chose ? J'avais hâte de découvrir ce qu'il pouvait bien vouloir et décidai de le laisser venir à moi. Afin de lui montrer que je ne le craignais pas, j'ordonnai au chef de l'anbu de congédier les gardes tout en leur demandant de rester disponibles à la moindre alerte. Je lui demandai également de se poster non loin, à un poste d'observation d'où il aurait vue sur tout ce qui se passerait dans le bureau. Je ne sous estimais en rien mon adversaire et l'heure de mourir n'était pas encore venue. Le village était en pleine phase d'instabilité et avait besoin de moi à sa tête. Je me retournai afin de faire face à la fenêtre et attendis l'arrivée de mon hôte.

La porte s'ouvrit :



"Hi, je viens vous proposer un marché. Comme vous l'avez s'en doute remarqué je suis de l'Akatsuki, je viens proposer une alliance, il se trouve que vous êtes bien placé et nous pourrions avoir besoin de vous. Je tiens aussi à vous informer que si toute fois vous refusez ma demande, je détruirais le village, et vous savez aussi bien que moi, que vous n'êtes pas capable de nous résister. En contre partie nous vous promettons de laisser le village tranquille, et de le protéger en cas d'attaque."



Voila donc quel était le motif de sa visite. Il avait au moins le mérite d'avoir été direct et m'avoir clairement exposé les faits, sans aucun détour. Mais sa demande me prit au dépourvu. Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il me propose une alliance, c'était totalement illogique. Kiri était par alliance ennemie de l'Akatsuki. Il ne pouvait tout de même pas être au courant de mes projets de départ de celle-ci, n'en ayant encore parlé à personne. Peut-être le changement de politique lui avait laissé entrevoir une chance que je sois de leur côté. D'autre part, une alliance avec une organisation dont la puissance n'était plus à démontrer pouvait être bénéfique pour le village, à conditions que leurs demandes soient acceptables et servent les intérêts de Kiri. Et enfin, pouvait-on faire confiance à de tels hommes ?
Il ne me laissa pas le temps de répondre et enchaîna directement :




"Ce n'est pas tout, il y a une rumeur que court que Yagura ne serait pas mort, avez-vous des informations, si oui vous êtes priez de nous les remettre, si non, étant donné que c'est un ancien Kage, donnez nous une photo, et ne me mentez pas je pourrais le savoir. Et cela pourrait causer la perte de votre village."


Encore des menaces. Cet homme était fatiguant. On ne naît pas tous avec un air supérieur mais certains arrivent à s'en pourvoir plutôt aisément. Et mon interlocuteur semblait être de ceux-ci, à moins que ce ne soit une tentative pour m'impressionner ce qui pour le moment avait l'effet inverse et ne réussissait qu'à m'exaspérer. Il voulait des informations sur Yagura... mais dans quel but ? Celui-ci était porté disparu depuis de nombreuses années et n'avait donné aucun signe de vie. Cependant, il est vrai qu'un bruit était parvenu à mes oreilles, prétendant qu'il n'était pas mort et rôdait dans les alentours de Kiri. Si cela était vrai, j'avais tout intérêt aider l'Akatsuki à l'éliminer. Laisser un ancien Kage tel que lui en liberté c'était accepter de prendre le risque qu'il revienne à tout moment pour tenter de s'emparer du pouvoir et c'était risquer la vie de nombreux shinobis du village. Un risque que je préférais éviter si l'on m'en donnait l'occasion. Je pris quelques instants pour réfléchir à la tournure de ma réponse et la lui servis :


Bonjour, belle journée n'est-ce pas ? Je trouve également. Pour commencer cher ami, sachez que me menacer ne vous mènera à rien, je ne vois ici personne qui vous veut du mal et nous pouvons discuter entre amis, ce que nous deviendrons sûrement j'en suis sûr.
Une alliance avec Akatsuki me paraît être une idée intéressante mais j'ai d'abord plusieurs questions pour vous.
En premier lieu, quels sont vos objectifs et dans quelle mesure pourriez vous avoir besoin de nous.
En second lieu, seriez vous prêts à nous aider pour une quelconque opération de grande envergure telle que l'attaque d'un autre village caché par exemple.
Enfin, j'attends également une pleine coopération de votre part qui passe évidemment par la transmission d'informations qui pourraient être liées de près ou de loin à Kiri.


Je me dirigeai vers l'armoire et en sortis deux petits verres et une bouteille de saké. Je les remplis et en tendis un à mon ami. Rien ne valait un bon saké pour agrémenter une discussion importante et celui-ci était délicieux. Il n'attaquait pas la gorge et avait même un léger goût fruité tout en gardant sa force et son caractère. Je repris :

En revanche, en ce qui concerne Yagura, je n'ai aucune information que vous n'ayez déjà, et les photos de ce personnage ont été détruites après sa chute. Je peux néanmoins envoyer quelqu'un chercher parmi les habitants si une photo aurait survécu. Mais cela ne pourra se faire de suite et j'ai bien peur que vous ne deviez attendre une prochaine rencontre pour cela.

Saké ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre électrique.   Jeu 30 Jan - 17:45


Rikudô Pain
« Discussion... Indices? »


Le Mizukage le fixait tout au long de mon discours, un grand silence s'en suivit, il réfléchissait sûrement, nos intentions... Il se questionnait, cela pouvais de lire sur son visage, néanmoins, il n'avait pas peur du éventuelle attaque, Pain craignait d'être sous estimé. Suite à ce long échange de regard couvert d'un pesant silence, le Mizukage prit la parole,

"Bonjour, belle journée n'est-ce pas ? Je trouve également. Pour commencer cher ami, sachez que me menacer ne vous mènera à rien, je ne vois ici personne qui vous veut du mal et nous pouvons discuter entre amis, ce que nous deviendrons sûrement j'en suis sûr.
Une alliance avec Akatsuki me paraît être une idée intéressante mais j'ai d'abord plusieurs questions pour vous.
En premier lieu, quels sont vos objectifs et dans quelle mesure pourriez vous avoir besoin de nous.
En second lieu, seriez vous prêts à nous aider pour une quelconque opération de grande envergure telle que l'attaque d'un autre village caché par exemple.
Enfin, j'attends également une pleine coopération de votre part qui passe évidemment par la transmission d'informations qui pourraient être liées de près ou de loin à Kiri."


Le Mizukage prenait la peine de s’intéresser, aux actes de l'Akatsuki sans oublier de me demander ce que nous pourrions apporter à Kiri. Néanmoins il demanda si l'Akatsuki était prête à attaquer un village à ses côtés, cela dépassait les principes de l'Akatsuki. Nous n'attaquions que si des jinchuriki étaient à la clef. Suite à ca, le Mizukage repris la parole,

"En revanche, en ce qui concerne Yagura, je n'ai aucune information que vous n'ayez déjà, et les photos de ce personnage ont été détruites après sa chute. Je peux néanmoins envoyer quelqu'un chercher parmi les habitants si une photo aurait survécu. Mais cela ne pourra se faire de suite et j'ai bien peur que vous ne deviez attendre une prochaine rencontre pour cela. Saké?"


Il lui assura qu'il n'avait aucune information sur Yagura, la rumeur qui lui avait été transmise semblait être fausse, mais Pain de l’excluait pas. Suite à cela, le Mizukage proposa un verre au roux percé. Pain prit la parole,

"Non merci, je n'ai pas vraiment le temps. Le but de l'Akatsuki mmh? Je ne suis pas autoriser à vous le révéler pour le moment, néanmoins, si toute fois vous attaquez un village et qu'un jinchuriki y est installé la bas nous vous suivrons. Sachez que mes menaces sont sérieuses, je n'ai aucunement l'intention de m'amuser. Je voudrais aussi que vous me rendiez ce service, cherchez une photo de ce Yagura. Il va de soi que nos informations vous seront partagées, mais... J'ai une dernière chose à vous demander, savez vous par le plus grand des hasards ou nous pourrions trouver... Uzumaki, Naruto?"


Pain venait de poser sa question, il repéra, aussi quelques Shinobis que les observaient depuis des postes de surveillance et depuis les toits des hautes bâtisses. Il n'était pas inquiêt, il savait que Kiri ne prendrait pas le risque de le piéger ne le connaissant pas un minimun, cela devait être la première fois qu'ils voyaient le Rinnegan, et ça n'était pas plus mal...


Revenir en haut Aller en bas

Kiri no Shinobi
Kiri no Shinobi
avatar
Masculin
Messages : 12
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 25


Description du Shinobi
Grade: Mizukage
Points de Chakra:
120/1000  (120/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Une rencontre électrique.   Jeu 30 Jan - 19:51


Yoshio Akamatsu
«Je te tends la main, tu me prends le bras »



La carotte cloutée en face de moi ne laissait toujours pas transparaître la moindre émotion. Seuls ses étranges yeux semblaient dégager un semblant de vie et confirmait que l'individu n'était pas mort. J'attendais avec impatience sa réponse. Mes questions étaient claires et si les réponses qu'il me donnait me plaisaient, nous pourrions nous retrouver avec un allié de taille ce qui serait une grande avancée pour le village. Libre à nous ensuite de nous séparer d'eux si nous flairions une entourloupe ou si nos objectifs deviendraient trop distants. Dans tous les cas, pour le moment je n'avais réellement d'autre choix que d'accepter son offre, ou tout du moins lui fournir les renseignements qu'il désirait. Kiri était un village fier et indépendant, il fallait cependant consentir à des sacrifices afin de réparer les dégâts causés par Mei Terumi. D'autre part, une alliance avec Akatsuki ne constituerait en rien une allégeance et n'ôterait rien à l'honneur du village. Nous serions toujours insoumis mais simplement en partenariat avec une puissance équivalente si ce n'est supérieure, nous offrant par la même occasion le luxe de la tranquillité quasi absolue. Je n'avais besoin de plus d'arguments pour saisir la perche qu'il me tendais mais je ne voulais pas non plus lui rendre la tâche trop facile et lui donner l'impression qu'il pouvait faire ce qu'il lui chantait du peuple des brumes.


"Non merci, je n'ai pas vraiment le temps. Le but de l'Akatsuki mmh? Je ne suis pas autoriser à vous le révéler pour le moment, néanmoins, si toute fois vous attaquez un village et qu'un jinchuriki y est installé la bas nous vous suivrons. Sachez que mes menaces sont sérieuses, je n'ai aucunement l'intention de m'amuser. Je voudrais aussi que vous me rendiez ce service, cherchez une photo de ce Yagura. Il va de soi que nos informations vous seront partagées, mais... J'ai une dernière chose à vous demander, savez vous par le plus grand des hasards ou nous pourrions trouver... Uzumaki, Naruto?"


Refuser de boire un si bon saké relevait de l'hérésie mais je décidai de passer l'éponge, la passoire en face de moi ayant l'air de s'impatienter quelque peu. J'eus un léger rictus à cette pensée. Je ne pense pas que mon invité aurait apprécié le jeu de mot si je lui en avais fait part. Il était resté évasif dans ses réponses tout en me ramenant sur ce qui l'intéressait. Il était intelligent, et à ne pas prendre à la légère. Néanmoins j'avais tout de même obtenu une bonne partie des renseignements que je désirais avoir ainsi qu'une ébauche de leur objectif. Il m'avait parlé d'attaquer les villages abritant les Jinchuurikis. Il était donc aisé d'en déduire que l'organisation était intéressée par ce type de Shinobis. Pour quelle raison ? Je l'ignorais et cela était même le cadet de mes soucis. Tant que cela pouvait servir les intérêts du village, c'était une information bonne à prendre. J'avais également obtenu de lui que l'akatsuki partage ses informations avec Kiri ce qui était l'autre partie importante de ce que je désirais savoir. En somme, j'avais tout ce que je voulais tirer d'un tel pacte, et décidai de lui donner ce qu'il voulait afin de lui prouver ma bonne foi. Chance pour lui, mes espions m'avaient rapporté une information qui pourrait l'intéresser au plus haut point.

Il est étonnant que vous me parliez justement du Jinchuuriki de Kyuubi. Voyez vous, j'ai ordonné il y a quelques jours à une petite équipe de suivre un shinobi de mon village considéré comme potentiellement dangereux, étant descendant du clan Kaguya. Or, et c'est là que le destin est très joueur, il se trouve qu'il s'entraîne actuellement...


Je pointai du doigt une petite île de l'archipel jouxtant le village.

ICI.
Et comble de chance, pour vous, il se trouve que le Kaguya en question est en compagnie d'un ninja stupide, blond et vêtu d'orange, identifié clairement comme étant Uzumaki Naruto. Faites en ce que bon vous semble, nous ne devons plus rien à Konoha.

Pour le cas de Yagura, les recherches prendront le temps qu'elles prendront et il vous faudra faire avec.


Il était important pour moi de bien lui montrer que nous n'entretenions pas une relation maître-vassal mais que nous parlions bien d'égal à égal. Kiri, la sanglante insoumise, entendait bien rester souveraine sur ses terres et ce quoi que cela puisse lui coûter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre électrique.   Jeu 30 Jan - 20:37


Rikudô Pain
« Les six corps. »


"Il est étonnant que vous me parliez justement du Jinchuuriki de Kyuubi. Voyez vous, j'ai ordonné il y a quelques jours à une petite équipe de suivre un shinobi de mon village considéré comme potentiellement dangereux, étant descendant du clan Kaguya. Or, et c'est là que le destin est très joueur, il se trouve qu'il s'entraîne actuellement..."

Pain était stupéfait de la force du destin, il semblerait que de jour en jour, l'Akatsuki se rapprochait au plus de son but, tout collait, tout leur tombait dans le creux de la main. L'Akatsuki savait maintenant ou cherchait le jeune Shinobi blond, l'hôte de Kyuubi, Naruto Uzumaki, l'organisation de la lune rouge savait qu'il se trouvait à Kiri. Quand Pain annoncera la nouvelle à Tobi, les deux Shinobis se rendront à Kiri directement, il n'y aurait nul besoin de chercher. Néanmoins, Kiri était un grand pays, mais joueur qu'est le destin un nouveau coup de chance allait encore nous tomber dessus, le Mizukage pointa une petite île puis prit la parole,

"ICI.
Et comble de chance, pour vous, il se trouve que le Kaguya en question est en compagnie d'un ninja stupide, blond et vêtu d'orange, identifié clairement comme étant Uzumaki Naruto. Faites en ce que bon vous semble, nous ne devons plus rien à Konoha.

Pour le cas de Yagura, les recherches prendront le temps qu'elles prendront et il vous faudra faire avec."


L'homme avec qui l'hôte de Kyuubi s'entraînait était suivis par les forces de Kiri, pourquoi? Aucune idée mais cela n’intéressait pas Pain, il savait maintenant ou trouver le jeune Naruto. Le Mizukage prouva une fois de plus sa bonne foie à Pain, qui ne manqua de le remarquer, néanmoins il stipula d'un ton ferme, que le fait d'engager des recherche sur l'hôte de sanbi Yagura prendrait du temps, et que l'Akatsuki devrait faire avec. Ce n'était pas un problème pour Pain. Il reprit la parole.

"Ahahaha, pas besoin de prendre un ton si stricte, voyez vous, je peux vous assurer que je n'essaye pas de vous dominer n'allez pas croire que je m'imagine qu'une force comme la votre peut-être dominée juste sous le poid d'une simple menace. Néanmoins, j’apprécie votre bonne fois, je reviendrais une fois que j'aurais fais ce que j'ai à faire pour vous en apprendre un peu plus sur notre but. Je m'en vais, n'essayez pas de me suivre, je le verrais et je considérerai cela comme de la trahison. Bye..."

Pain, se retourna en direction de la porte et la poussa à l'aide de sa main droite, puis disparu lentement au fond du couloir, il repartait en direction du repère.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre électrique.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre électrique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Keiro :: Le RPG. :: Mizu no Kuni - Kiri Gakure no Satô :: Domaine du Mizukage-