Partagez | 
 

 Interet publique [Mission rang S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi
avatar
Féminin
Messages : 237
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 26
Localisation : Là ou me mènne mon destin.
Village : Konoha no Sato
Affinité : Katon


Description du Shinobi
Grade: Jōnin
Points de Chakra:
165/1000  (165/1000)
Techniques:

MessageSujet: Interet publique [Mission rang S]   Mer 5 Fév - 1:20




Uchiha Nozomi






La route pour Konoha n'était pas la plus courte qui sois, je devais avent d'atteindre le village des feuilles, traverser la moitié du Pays du feu. Depuis que je m'étais ouverte au Eien Mangekyô, je ne voyais plus du tout le monde de la même façon. De par mon expérience et les épreuves que j'avais traversée, je voyais les problèmes du monde entier comme insignifiants. Je m'étais déchargée de ma haine, j'avais vue mes erreurs et j'arrivais à réfléchir et prendre des décisions avec lucidité, comme avent. Bien sur je n'étais pas la même Nozomi qu'avent, j'avais beaucoup changée. La douleur et la perte avaient faites de moi une jeune femme sombre et sérieuse, le sourire n'était pas quelque chose que l'on voyait s'afficher sur mes lèvres comme cela, mais j'avais enfin la possibilité de redevenir quelqu'un de bien. tout cela grâce a mes parents, mort pour moi.

J'arrivais a proximité d'un petit village, rien de très impressionnant. C'était typiquement le genre de village que je côtoyais lorsque j'avais besoin de fourniture. Isolé, suffisamment petits et inintéressante pour que les grandes nations ne viennent pas y fourrer leurs nez. Cet endroit serait mon étape avant Konoha. J'entra tranquillement dans le petit village qui semblait être actifs, mais les gens dégageaient la rue devant moi. Un homme que je ne connaissais pas vain à ma rencontre et commença a me parler sans même que je comprenne de quoi il me parlait.

- Je .. s'il vous plais, nous vous avons tout donner hier .. n .. nous n'avons presque plus rien pour nourrir nos familles, laissez nous en paix ! Nous doublerons la taxe la semaine prochaine ! Pitier ! -

- Je ne sais pas de quoi vous parlez ... Je ne vous connais pas.



- Vous ... Vous ne venez pas pour la taxe ? Vous ne faites pas partis des Bushidan ? vous en portez pourtant le symbole dans votre dos ... -

Cette remarque me fait lever un sourcil, réaction qui vain perturber mon aire stoïque habituelle. Qui étaient ces Bushidan pour porter impunément le symbole du clan Uchiha ? je devais en savoir plus.


- Qui sont ces Bushidan ? Expliquez moi . -



- Les .. Les Bushidan sont un groupe de mercenaire former en toute légalité; ils travaillent de temps a autre pour le Daimio du pays du Feu et ont donc une immunité diplomatique et il en profitent pour piller les villages suffisamment éloigner de Konoha pour ne pas subir de riposte ... je doute que même Konoha ne sois au courant de leurs agissement ... Ils ont repris le symbole du clan Uchiha depuis la disparition du clan pour la crainte qu'il représentante ...-

Je vois ... Ou se trouve leurs repère ?



- Nous en sommes proche, suivez la piste a deux kilomètres vers le nord, puis dirigez vous vers l'est, ils ont entailler les écorces des arbres pour ne pas se perdre et pouvoir retourner à leurs repère ... Que comptez vous y faire ?-

......



Il y eu un silence alors que je partis vers la piste qu'il m'avait indiquer, puis avent que je ne sois vraiement loins, il me lança d'une voix forte.

- Si vous n'êtes pas une Bushidan ! Pourquoi portez vous ce symbole ?! -

J'activa mes Sharingan et me tourna vers l'homme qui sursauta a la vue de mes yeux rouges, comme pris de peur. Il y eu comme un mouvement d'effrois dans l’assemblée qui suivait la discutions et tout les regards poser sur moi ne purent décrocher de mes prunelles sanglantes. Je rétorqua donc d'une voix posée et neutre.

- ....
Quelqu'un qui est censé avoir disparue d'après ce que j'ai entendu
... -

il y eu des chuchotements, des messes basses, les gens ne voulaient pas comprendre, d'autres ne savaient pas ce que signifiait ces yeux et en avaient juste peur.

- Vous ... vous êtes une ... comment est-ce possible ?! -

Pas de réponses, je me remis à avancer en désactivant mon Dojutsu, reprenant la route pour laver l'affront fait a mon clan et rappeler au bon souvenir de tout le monde, qu'il ne faut jamais enterrer trop tôt un Clan de Shinobi aussi puissant que le clan à l’éventail.

_________________
Nozomi's Theme


Ceux qui connaissent le véritable bonheur sont maudits à jamais,
car il ne leurs restes plus à découvrir qu'une souffrance sans borne ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Konoha no Shinobi
Konoha no Shinobi
avatar
Féminin
Messages : 237
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 26
Localisation : Là ou me mènne mon destin.
Village : Konoha no Sato
Affinité : Katon


Description du Shinobi
Grade: Jōnin
Points de Chakra:
165/1000  (165/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Interet publique [Mission rang S]   Mer 5 Fév - 2:27




Uchiha Nozomi






Deux kilomètres de marche sur la piste à peu près, j'étais tombée sur une entaille faite avec une lame sur l’écorce de l'arbre visiblement. Ces Bushidan devaient être sacrément sur d'eux pour tracer une piste tout droit vers eux. Nul doute qu'ils devaient être prèts a toute attaque, mais c'était tant mieux. je n'étais pas venue faire du tourisme ni même y aller dans la dentelle.

J'étais venue éradiquer les problèmes de ces pauvres gens d'une part, d'autre part j'étais aussi venue m'entrainer ... J'avais a disposition un endroit remplis d'ennemis pourris jusqu’à la moelle et que je n'aurais aucun remord à éliminer. Je pourrais ici en toute sérénité tester les pouvoirs de mes nouveau yeux; j'avais déjà des indications sur les dites techniques et les moyens de m'en servir, mais cela ne valait pas la pratique.

Sans même faire attention a ne pas me faire repérer par d’éventuels gardes, je sortis de la foret pour entrer dans une sorte de petite clairière artificiel à priori défrichée pour bâtir un camps et un fort. A la vue du fort je vis plusieurs ennemis sortir des bois autour de moi pour m'encercler et l'un d’eux pris la parole.


- Hey toi ! Je te connais pas ! Qu'est ce qui te donne le droit de porter le symbole des Bushidan -

- le droit du sang ... le tien pour commencer -

J'activa sèchement mes Dojutsu, pas mes Sharingan ordinaires, mais mes Eien Mangekyô. Fixant celui que je venais de menacer, celui-ci fit l'erreur de se retrouver a me regarder droit dans les yeux, hypnotiser par le rouge de mes yeux qui immédiatement le plongèrent dans la plus terrible illusion que j'étais désormais capable de produire.

- Tsukuyomi -


Son esprits se retrouva plonger dans une dimension sous mon contrôle ou je le mis à mort en brisant son esprits par les tortures les plus atroces que je put imaginer. cela dura un bon moment pour nous deux, mais pas une seconde dans la réalité, réalité ou après un hurlement de terreur, son cœur cessa brutalement de battre et ou il s’écroula au sol devant ses camarades interloquer.

P .. putain ! On nous attaque ! butez la !


Un sourire se dessina sur mes lèvres, l'entrainement venait de commencer. C'était malsain, mais nécessaire, mon karma ne souffrirait pas de mettre à mort de tels déchet. d'après les Chakra que j'avais put jauger, le plus puissant de ceux en face de moi n'atteignait pas le niveau d'un jeune Genin. Sans doute de simple mercenaire qui avait appris à utiliser leurs chakra sur le tas, de façon basique. bientôt une volée de projectiles en tout genre sortis du fort a 200 mètres d'ici. Des flèches, Kunai, Shuriken ... cela me conforta dans le degré de pourriture de mes adversaires , ils n’hésitaient pas à tirer sur leurs camarades. Bref, je devais me protéger et pour cela je devais faire appel à une autre technique du Mangekyô.

beaucoup plus difficile à lancer cela dit, car je devais faire appel a mes deux yeux a la fois et a une grande quantité de chakra. A partire de maintenant je ne devais plus trainer, car le Eien Mangekyo drainait ma force a une vitesse affolante. Je me mis à courir droit vers les projectiles en concentrant mon Chakra pour former ma technique.


-Susanoo-

Les adversaires qui se trouvaient derrière moi furent faucher par la salve, mais moi je fut protégée juste à temps par une sorte de cage thoracique spectrale brillant d'un jaune doré. La protection dévia sans mal toutes les attaques jusqu'a ce que j'atteigne la porte du fort. je leva le poing, me souvenant des explications de la stèle de Nakano. je n'avais qu'a penser et agir pour que mon Susanoo suive mes mouvements.

En effet un bras et une main squelettique brillant de la même dorure que la cage thoracique qui me protégeait se forma a la place du bras droit et suivis mon mouvement. je serra le poing et frappa en avent .. Susanoo fit de même, défonçant l'épaisse porte de bois du fort comme s'il avait frapper dans une couche de papier de riz.

Plusieurs adversaire se trouvant derrière furent aussi frapper et briser net par le poing spectral massif. plus de projectiles, plus besoin de protection. Mon Susanoo disparu en même temps que mes Eien et je dégaina Shirayuki pour finir à l'ancienne. Esquivant nombre d'attaques porté sur moi par des adversaires maladroits, j'en déduis que je n'avais même pas besoin de mes Sharingan pour en finir avec ceux là qui, bien que nombreux était tout à fait désorganiser. Je laissa donc mes yeux reprendre leurs couleurs mauve sombre habituels.

Ma lame bloqua un coup et trancha net mon premier agresseur en plein tors, partant se ficher par la même occasion dans un second qui que sautait dessus. Je me baissa pour éviter la frappe d'un Kunaï assassin dont j'avais entendu le possesseur arriver à des bornes et envoya mon pied dans son visage avent de saisir son arme au vol pour la planter dans le coup d'une nouvelle victime à droite.

D'une rotation je dégagea a lame du corps de sa victime et je posa une mains au sol pour me donner une impulsion et sauter, évitant ainsi quartes nouveau combattants venu m'agresser de concert. Ce qu'ils n'avaient pas vue c'est que j'avais laisser une note explosive au sol que je fis détonner, emportant ainsi tout ces hommes dans une mort net et rapide.

Posant pied sur le mur du fort je fit face a de nouveau agresseurs venant du coup un par un sur cet endroit plus difficile d'accès. Je n'eus donc aucune difficulté a en occire une bonne dizaine de plus qui tombèrent alors que leurs camarades prenaient la fuite pour s'enfermer dans les bâtiments du fort.

je n'avais pas l'intention du tout de les laisser entier; le nom du clan Uchiha allait être laver de cet affront par le sang de tout ces imbéciles. Je ferma mon œil gauche et commença a un accumuler du Chakra en essuyant la lame de Shirayuki a l'aide d'un tissu trouver par terre. Je rengaina la lame alors que mon Eien Mangekyô réapparu dans mes yeux. Un filet de sang se mis à couler de mon œil fermer et je le rouvris d'un coup, fixant la porte du bâtiment en bois derrière laquelle les dernier Bushidan s'étaient réfugier. Un seul mots sortis de ma bouche.


-Amaterasu-


Une gerbe de flamme d'un noir profond se mis à bruler la porte, enveloppant bientôt l’intégralité du bâtiment. il y eu ensuite des cris d'horreur, puis de douleur. Quelques ennemis tentèrent de sortir à travers les flammes pour s’enfuir, mais elle prirent instantanément sur eu des qu'ils entrèrent en contacte. Les consumant instantanément. J'en avais fini ici.

Je désactiva mes Dojutsu et tomba à genoux, presque à court de Chakra. le pouvoir du Eien Mangekyô était terrifiant, mais la dépense en énergie était considérable. En à peine quelques minutes d'usage j'avais presque totalement épuiser mes forces !

Les cris avaient pris fin, les flammes noir avaient finies de consumer ce qui restait du fort et de ses occupants. Quand à moi je m'étais suffisamment éloignée pour ne pas être prise dans le brasier. Je repartis pour le petit village pour leurs annoncer la nouvelle. Ils étaient saufs, le Clan Uchiha avait retrouver son honneur sur son nom, il restait à le restaurer sur les actes ...


_________________
Nozomi's Theme


Ceux qui connaissent le véritable bonheur sont maudits à jamais,
car il ne leurs restes plus à découvrir qu'une souffrance sans borne ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Interet publique [Mission rang S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Keiro :: Le RPG. :: Hi no Kuni - Konoha Gakure no Satô :: Pays du Feu-