Partagez | 
 

 Une petite visite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: Une petite visite   Ven 1 Avr - 16:50

J'étais dans ma dimension, a régénérer mon chakra et a m'entrainer au combat. J'eus alors envi de chambouler un peu le fragile équilibre qui régissait cette terre. J'avais déjà prévu de rendre visite aux kage mais je ne savais pas encore quand. Et bien j'estimais qu'il était temps. Sasuke était occupe ailleurs, j'aurais aimé y aller avec lui, dommage. Pain? Non... Je n'allais pas le déranger au village de la pluie. Bon, j'irais seul. Mais par quel village allais-je commencer? Konoha ? Non... j'irais en temps voulu avec sasuke. Kiri alors? Non je ne voulais pas abimer le beau visage de l'actuel mizukage. De plus j'avais déja fait assez de mal pour l'instant. Peut être Iwa? humm... Quelle idée intéressante... Un nouveau tsuchikage venait d'etre nommé. Je ne connaissais pas cette homme, et cela me gênais terriblement. Une visite s'imposait. Je me mis debout, m'étira et inspira profondément. Cette visite de courtoisie serait encore éprouvante... Je n'avais pas envi d'arriver en force dans son bureau et je voulais jouer un peu avec quelques ninjas.
Je réapparus a l'entrer de Iwa. De superbes montagnes se dressaient devant moi. 2 gardes me regardaient apparemment surpris de mon apparition soudaine. Une fois remis, ils remarquèrent que je portais le manteau de l'Akatsuki. Ils pointèrent aussi tôt leurs armes sur moi et me dirent :


- L'Akatsuki n'est pas la bienvenue ici ! Rebrousse chemin ou tu seras tué !

Je ris bruyamment et fis un large mouvement de bras. Les 2 ninjas prirent peur et attaquèrent.

- Stop ! criais-je. Je veux juste me mettre a l'aise.

Tout en disant ca, j'enlevais ma veste. Je la pris dans ma main droite. Les ninjas m'observaient, guettant le moindre mouvement suspect. Je lanca ma veste sur le ninja de droite et tout en activant mon sharingan, je disparus et réapparu entre les 2 ninjas, les pieds a hauteur de leurs épaules. L'autre ninja se débattait avec ma veste

* Ne le tue pas...*

Je me fis violence pour mettre un coup de pied puissant dans les cotes plutot que dans la nuque. Je sentis les os se briser sous mon pied. Il parti a quelques metres. L'autre type réussi a se sortir de ma veste et me mis un coup de kunai. L'arme passa a travers mon corps. Il ne fallait pas que je le tue non plus. Générer une guerre n'étais pas mon but. Du moins pour l'instant. je le pris a la gorge et le serra jusqu'a se qu'il tombe dans les vappes. Je repris ma veste mais ne la remis pas. Je la fis disparaitre et me mis a marcher en direction de l'entrée D'iwa. Puis j'en eus marre de marcher. En un instant je me retrouvais la tete en bas, devant le bureau du tsuchikage, le regardant dans les yeux.

- Salut, je suis Uchiwa Madara. Mais la question n'est pas de savoir qui je suis mais qui tu es.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite   Sam 2 Avr - 12:56

L'étrange réunion qui s'était tenue quelques jours auparavant au creux d'une nuit bien calme et endormie avait générée de nombreux changements au sein même du village de Iwa. Saotome Satoshi venait d'être nommé Tsuchikage, cela signifiait qu'il était reconnut par son prédécesseur, par les Seigneurs Féodaux (les Daimyos) et par Yama no Sennin, comme étant le ninja le plus fort du tout le village de la roche. Cette nouvelle l'avait mis dans tous ses états. Il était à la fois surpris par cette initiative inattendue et par l'honneur qui lui était fait. Un honneur qui suggérait toutefois des responsabilités d'une extrême importance. En effet depuis lors qu'il occupait ce poste de Tsuchikage, il lui incombait de s'assurer de la sécurité de son village et des siens, et de veiller à la prospérité d'Iwa et de ses relations internationales. Satoshi avait donc découvert son nouveau bureau, au sommet de la grande tour de pierre qui s'élevait grande, puissante et fière, au milieu du village.

Le soleil offrait ses chaleureux rayons au village en ce beau jour où le printemps s'installait dans le lit confortable de la vie. La nature renaissait et se remettait du rude froid d'hiver et des neiges et vents du nord qui l'avaient balayés. Les oiseaux revenaient du pays du sable et s'installaient dans de nouveaux nids faits de brindilles et pailles. Les arbres se revêtaient de leur belle robes verdoyante de feuilles dans lesquelles étaient cousus de belles perles colorées et éparses, les fleurs, qui plus tard, allaient devenir des fruits. Dans les grandes plaines, à l'est du pays, les animaux se mettaient à courir à pleine allure, soutenu par la douceur d'une brise printanière. Parmi les buissons de la forêt, les insectes réapparaissaient silencieusement et tissaient leur toile, rassemblaient leur nourriture, ou voletaient de fleurs en fleurs dans une harmonie radieuse et flamboyante de vie et de musique.

Une bonne humeur naissante faisait du village un lieu animé et agréable en ce jour d'avril. On pouvait voir quelques femmes discuter au coin d'une rue, tandis qu'une autre, pensive, était penchée sur son roman, sur le banc en bois fin du jardin d'Iwa. Les hommes allaient à leurs occupations, certains transportaient différentes choses sur leur dos, du bois, de la nourriture, des armes Shinobi fraichement forgées. Les restaurants étaient ouverts et différentes odeurs s'échappaient du porche de chacun. D'une boutique de fleur s'échappaient de douces et agréables odeurs florales. Dans une des tavernes, les hommes et les femmes buvaient joyeusement autour d'un verre de saké ou d'une pinte de cette boisson fraiche et revitalisante à base de céréales et de plantes du nord du pays. Quelques fois les voix s'élevaient, mais la gaieté regagnait bien assez vite l'assemblée agitée.

Satoshi observait tout cela depuis la grande baie vitrée de son bureau. Il ne put retenir un sourire d'entrain. Il aimait cet endroit plus que tout au monde. Et il comprenait chaque jour un peu plus ce que cela signifiait d'être le Kage de son village, aimer et protéger les siens, tout prenait un sens. Il allait remplir sa mission et protéger le village d'Iwa et défendre l'esprit de la terre qui régnait dans tous les shinobi du village. Il voulut se replonger dans les affaires administratives quand il eut soudain un mauvais pressentiment. Il sentit quelque chose de différent. Ses sens aux aguets, il se mit à scruter le village. Le déclic fut immédiat, un personnage au chakra sombre apparut dans la pièce, les pieds au plafond.


« Salut, je suis Uchiwa Madara. Mais la question n'est pas de savoir qui je suis mais qui tu es. »

Cet homme devait être fou, ou bien simplement imprudent et dans ce cas Satoshi se demandait si l'identité sous laquelle il se présentait était authentique, car un ninja d'une telle renommée ne pouvait pas se présenter sans retenue dans le bureau d'un Kage en clamant son identité et en sous-entendant donc tous les crimes auxquels il était lié en espérant en ressortir sain et sauf. Le plus idiot des ninja savait qu'il ne fallait pas commettre ce genre d'erreur impulsive de débutant. Lui pourtant, semblait ignorer cela. Et Satoshi le regarda fixement avant de prendre à son tour la parole.

« Oonoki-senpai m'a parlé de vous. Il disait que vous étiez grand et puissant, c'est une autre image de vous que vous me donner. Quelle imprudence a put vous conduire jusqu'ici sans retenue ? Je l'ignore. Vous dites vouloir connaître mon nom, et le voici, je suis Saotome Satoshi, Yondaime Tsuchikage, ne vous donnez pas la peine de retenir ce nom, car c'est le dernier que vous entendrez. »

Satoshi, ferma lentement le livre sur lequel il avait les yeux rivés, le posa lentement sur le côté. Il faisait à présent face à un être extrêmement dangereux. Il ignorait quels motifs pouvait pousser cet homme à venir ici et en cette heure. En une fraction de seconde, Satoshi se leva se son siège et une impulsion de Chakra libérée au niveau de son talon lui permit de s'élancer en avant avec une rapidité digne d'un puissant Shinobi. En moins d'un centième de seconde il était à la hauteur de son visiteur. Il le saisit au col et le tira en arrière avec un telle force qu'il le fit traverser la baie vitrée qui se brisa en mille morceaux. L'homme avait certainement dut allait s'écraser sur le sol au bas de la tour. Mais Satoshi n'était pas dupe, et il savait bien que Madara avait réussit par un moyen quelconque d'atterrir sur ses pieds. Entendant le fracas, un Chunin de garde entra dans le bureau.

« Yondaime-sama ! Est-ce que tout va bien ? » s'exclama-t-il.

« Avertis Oonoki-senpai qu'un de ces vieux ennemis est ici. Met le village en alerte, et fais protéger Han et Rôshi. Tout me laisse à croire que c'est Akatsuki qui frappe à notre porte. »

Satoshi se dressa sur le rebord de la fenêtre qu'il avait brisa et s'écria à l'attention de Madara. Afin que, où qu'il soit, il puisse l'entendre.

« Alors, Uchiha Madara, de quoi souhaites tu parler ? » Fit-il avec une once d'ironie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite   Sam 2 Avr - 18:15

Aprés avoir assomer les 2 ninjas de gardes, j'étais apparu au plafond du tsuchikage, et m'étais présenté comme si de rien était. Il était entrain de lire. Il posa doucement son livre et me répondit que mon nom lui était familier. Quel honneur ! J'étais connu meme des plus jeunes ! Il faut dire que mes exploits étaient connus de tous. Le seul homme qui avait pu controler Kyubi ! Le fondateur de l'Akatsuki. L'homme insaisissable. Madara Uchiwa. J'étais devenu une légende parmis les shinobis. Mais je ne voulais plus etre une légende. Les légendes sont mortes. Moi j'étais bien vivant et je tenais a la faire savoir.

Le tsuchikage avait l'air impulsif. En 1/2 seconde il était sur moi, me saisit par le col et me fit traverser la fenetre de son bureau

* Il me rappel le Raikage... Une brute rapide qui ne pense qu'a rentrer dans le tas... Heureusement que le tsuchikage n'avait pas sa force, je me serais retrouvé hors du village.*

Je me dématerialisa et réapparu sous sa fenetre, les pieds au sol. Il me dit alors :

- Alors, Uchiha Madara, de quoi souhaites tu parler ?

Je décela une pointe d'ironie dans son ton. Qui était-il pour me narguer ? Je ne me ferais plus avoir. Je réapparu dans son dos mais cette fois, je mis mon corps physique dans ma dimension. Ainsi j'étais intouchable. S'il tentait quelque chose il me passerait a travers. Cependant ma technique était indécelable. Je detestais ces idiots qui me foncaient dessu avant meme de savoir se que je voulais... Je voulais tout simplement parler... Ils se croyaient tous capable de me vaincre... S'ils savaient qu'en un regard je pouvais les faire se courber devant moi... Mais je n'étais pas venu ici pour soumettre Iwa.

Je lui dis alors :

- Je ne suis pas venu pour me battre. ( Entendre ma voix dans son dos le fit sursauter ) Si je voulais te tuer tu serais déja mort a mes pieds. Je veux simplement discuter affaire. Aussi fort sois-tu tu ne m'arrivera jamais a la cheville. Tu dois savoir que ton village compte certaines personnes qui m'interessent. Je veux rassembler les bijuu. Mais dans le but d'éviter un bain de sang inutile, je viens parler. Comme tu le sais, le but de l'akatsuki est de rassembler tout les bijuu. Cependant, je compte unifier tout les ninjas et non de les tuer. Je souhaite donc que tu me remette les bijuu que je convoite sans combattre. Si non, je viendrais avec d'autre membres et non détruirons Iwa.

Je fis demi tour et parti m'installer dans le fauteuil du tsuchikage. Une fois assis, j'attendis sa réponse. Je ne risquais plus rien. Toutes attaques me passeraient a travers. Certe je ne pouvais attaquer mais je n'en avait pas l'envi. Un de ses chunin se trouvait derriere moi. S'il m'attaquait, je le tuerais avec plaisir. Mais tant qu'a faire, autant éviter un bain de sang. je le fixais de mon oeil droit, sans rien dire. Mon sharingan n'étais pas activé. Il ne pouvait donc pas voir mon oeil. S'il m'énervait trop, peut etre prendrais-je la peine de le tuer...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite   Dim 3 Avr - 14:44

Satoshi sentait le vent, léger, caresser ses tempes en agitant légèrement ses cheveux. Il faisait encore beau au village, mais un sombre présage s'annonçait. Quelque chose à laquelle il ne s'était pas attendue, à peine venait-il de s'installer à son poste de Tsuchikage qu'il recevait la visite d'un homme d'Akatsuki, et pas n'importe lequel, le connu Uchiha Madara. Il l'avait envoyé s'écraser au bas de la tour et la fenêtre avait volé en éclat, Satoshi s'était dressé sur le bord de la fenêtre et s'était adressé à l'homme au masque. Il y eut un silence, on s'agitait autour de la tour du Kage et l'alerte avait été sonné. Lorsque Satoshi sentit la présence de Madara derrière lui il se tourna, alors que ce dernier commençait une phrase.

« Je ne suis pas venu pour me battre. Si je voulais te tuer tu serais déja mort a mes pieds. Je veux simplement discuter affaire. Aussi fort sois-tu tu ne m'arrivera jamais a la cheville. Tu dois savoir que ton village compte certaines personnes qui m'interessent. Je veux rassembler les bijuu. Mais dans le but d'éviter un bain de sang inutile, je viens parler. Comme tu le sais, le but de l'Akatsuki est de rassembler tout les bijuu. Cependant, je compte unifier tout les ninjas et non de les tuer. Je souhaite donc que tu me remette les bijuu que je convoite sans combattre. Si non, je viendrais avec d'autre membres et non détruirons Iwa. »

Satoshi ne put se retenir de sourire lorsqu'il entendit les paroles de l'ancêtre des Uchiwa. Ainsi il pensait que si grande pouvait être sa puissance, il n'arriverait jamais à sa cheville. Cet homme sous-estimait beaucoup trop ses adversaires et c'était certainement ce qui allait très prochainement le conduire à sa perte. En cette heure bien dangereuse, le Yondaime Tsuchikage savait très bien ce qu'il allait faire. Il fallait réagir. L'instant qui suivit, Madara s'était installé dans le siège du Tsuchikage sans craindre quelques représailles et sans même se rendre compte de l'affront duquel il était l'auteur. Le Chunin quitta la pièce et alla avertir Oonoki. Satoshi fronça les sourcils tout en affichant un rictus aux commissures de ses lèvres.

« Crois tu que nous ne sommes pas informés à ton sujet ? Nous savons très bien que tu est intouchable, mais nous savons aussi que tu as perdu tes forces d'autrefois, Madara. Tu ne peux pas agir contre moi et je le sais bien. »

Alors qu'il allait continuait sa phrase, Satoshi fut interrompu par l'entrée fracassante de Oonoki. Il ouvrit la porte d'un coup de pied et entra en marchand calmement dans le bureau. Il vint se tenir debout aux côtés du nouveau Tsuchikage. Oonoki n'était pas très grand et de plus il était vieux, mais sa puissance était inestimable et sa force de frappe quasiment sur-humaine. Il possédait une technique si forte et rapide que le plus rapide des Shinobi ne pouvait y échapper.

« Uchiha Madara, comme on se retrouve... Te souviens-tu de moi ? Oonoki des Montagnes ! Tu souhaites no Biju ! Et bien soit, viens donc nous les prendres avec tes larbins, Iwa ne discutera pas de cela avec toi. Tu peux d'ores et déjà retourner dans l'ombre pour mettre au point ton plan, car tu n'obtiendras de nous rien de plus que des coups. »

« Senpai, cet homme possède une capacité étrange qui lui permet de se dématérialiser et d'éviter nos coups. »

« Je sais petit... Mais ne t'inquiète pas, je sais qu'il n'est pas fou, il va partir à présent, n'est-ce pas, Madara ? »

Oonoki regardait l'Uchiwa avec insistance. Satoshi quant à lui assistait à la scène, silencieux et bien conscient des enjeux qui étaient discutés. L'avenir d'Iwa était en train d'être décidé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite   Dim 3 Avr - 17:28

J'allais avoir quelques problemes avec cet homme visiblement... De toute facon si je me matérialisais ici, j'aurais une armée au trousse. Inutile de dire que la solution d'attaquer un kage dans son village relevait du suicide. De plus il y avait surement encore oonoki, ce foutu vieillard possédait une affinité unique et donc 1 ou 2 techniques redoutables...

Quoi qu'il en soit, le tsuchikage sourit. J'entendis le ninja qui était dans la piece partir. Il allait sans doutes chercher des renforts et certainement le seul ninja qui me connaissait personnellement a Iwa, Oonoki. Satoshi fronca alors les sourcils et me répondit :


- « Crois tu que nous ne sommes pas informés à ton sujet ? Nous savons très bien que tu est intouchable, mais nous savons aussi que tu as perdu tes forces d'autrefois, Madara. Tu ne peux pas agir contre moi et je le sais bien. »

Il ne comprenait pas mes pouvoirs... Il ne comprenait pas que malgré ma perte de pouvoirs, j'étais capable de les exterminer, de les contrôler... Certe ma technique d'espace temps me limitait grandement car je ne pouvais pas être intouchable et attaquer. Cependant, je pouvais disparaitre et réapparaitre a une vitesse inégalée jusqu'à présent. Même le raikage n'avais pas réussi a me saisir. Mais je n'allais pas me vanter de ca. Mieux valait les laisser dans l'ignorance.

Puis d'un coup, j'entendis la porte s'ouvrir violemment et claquer contre le mur. je fis faire un tour a mon siège. C'était oonoki. Il fit le tour du bureau et se mit a coter du nouveau tsuchikage.


* Et merde ce vieux fou est toujours vivant... *


Il m'adressa alors la parole. Évidement, il ne voulu pas me donner les bijuus sans affrontement. Ce vieux gateux allait me poser des problemes... Certe il ne se battrait pas fouguesement sur un champ de bataille mais il lui suffisait d'une attaque réussit pour tuer le plus puissant des ninjas. Heureusement il ne pouvait rien contre moi avec sa technique de désintégration. Mes molécules pouvaient voyager indépendement de mon monde a celui ci. Ainsi, il me suffisait de retourner dans ma dimension pour me remettre et retourner dans ce monde avant de me faire désassembler. Mais tout le monde ne pouvait faire ca... Je n'avais aucune envi qu'il brise les quelques membres qu'il me restait...


- Oonoki, comment oublier le seul homme qui m'as obliger a ré-assembler sasuke. Ton mal de dos s'arrange t'il vieil homme? Allons t'as santé ne te permet plus de te battre.

Je me mis debout, face a eux. Oonoki me pressa alors de partir. Il ne voulait pas d'un affrontement ici. Le nouveau kage restait en retrait. Ainsi il savait quand il devait laisser parler ces ainés. Une preuve de sagesse.

- J'imagine donc que votre réponse est négative. Dommage... J'aurais préféré eviter un bain de sang.

Je cherchais l'énergie des bijuu. J'avais pu facilement la détecter hors du village mais désormais, je ne les trouvais plus. Je ne pouvais pas me permettre de voguer dans le village non plus. Des que je me matérialiserais, je serais cribler d'attaques. Inutile de continuer... Je sentais l'armée de garde monter et a 2 contre un, ils auraient tot fait de m'éliminer...


- Oonoki, Satoshi, peut etre accepterez vous alors de vous allier a l'akatsuki ? Si non, la guerre sera notre avenir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite   Dim 3 Avr - 17:48

« Oonoki, Satoshi, peut-être accepterez vous alors de vous allier a l'Akatsuki ? Sinon, la guerre sera notre avenir. »

Madara venait de proposer l'inconcevable. Aux yeux de Satoshi, il était totalement inimaginable de s'allier à une entité constituée de criminelles de haut rang. Cela signifiait pactiser avec le diable. Ce serait trahir le concept même de la paix. Satoshi ne pouvait se permettre de faire cela. Il ne pouvait pas renoncer à sa vocation de paix et de stabilité. Il voulait que le monde puisse enfin jouir d'un repos et d'une démilitarisation progressive, il souhaitait que l'on enterre peu à peu les conflits et la rancœur qui existait entre les êtres du monde entier. Lorsque la proposition fut faite, la première chose que fit le jeune Tsuchikage fut de se tourner vers son prédécesseur, le Sandaime, Oonoki. Et il fut horrifier de constater le doute sur le visage de l'ancien.

« Senpai, nous ne pouvons accepter une telle offre ! L'Akatsuki compte parmi elle les plus grands criminelles du monde, et Deidara, un des notres, en faisait parti ! »

« Satoshi-san... Peut-être que faire de nos ennemis nos amis permettrait de maintenir et de renforcer la paix et la stabilité économique du village. N'est-ce pas ce que tu souhaites ? La paix pour Iwa et ses Shinobi ? »

Satoshi écarquilla les yeux, il n'en croyait pas ses oreilles, le vieux senpai devenait-il fou ? Oonoki des montagnes avait-il perdu ses esprits ? Son jugement était-il corrompu par le Sharingan de Madara ? Non, L'œil de l'Uchiha était toujours noir. Alors Satoshi réagit au quart de tour.

« Oonoki-senpai, cela impliquerai de livrer Han et Rôshi ! Pouvez vous véritablement concevoir cela ? Où donc est passée votre âme et votre jugement ? Où est passée la dureté de votre détermination. S'il faut une guerre, il y en aura une, car je protègerai tous les Iwajin, c'est ma vocation. Entendez cela, Uchiha Madara, en tant que Yondaime Tsuchikage, je refuse l'offre que vous me faite et vous invite à quitter les lieux dans les plus brefs délais ! »

Une perle de sueur coula le long de la tempe de Oonoki. Il serra les dents, fronça les sourcils et se tourna vers Satoshi, puis il ne put s'empêcher de sourire et s'exclama.

« Tu as raison petit, j'ai bien fait de te choisir pour diriger le village, je sens la dureté de la roche qui anime tes convictions. La vieillesse me fait dire n'importe quoi, nous seront près, Madara, repars d'où tu viens, Iwa t'attends de pied ferme. »

Et sur ceux, le vieillard s'en retourna. Cette discussion était close.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite   Dim 3 Avr - 19:06

Satoshi était éberlué par ma proposition. Cependant, l'ex tsuchikage fut plutot favorable a ma proposition. C'est alors que Satoshi s'empressa de lui faire remarquer que l'akatsuki était le mal et qu'une alliance ne pourrait etre favorable aux iwajins. Pourquoi fallait il que les jeunes soit si impulsifs... Il fallait que je réagisse... Ce maudit tsuchikage avait réussi a fair echanger d'avis son prédécesseur...

- Une alliance ne signifie pas ceci. Je concede a vous laisser vos bijuus si vous m'aidez a récuperer les autres. Seul les alliances vous permettrons de survivre... Ecoutez donc la voie de la sagesse... Ceci est mon dernier appel.

En cours


Dernière édition par Uchiwa Madara le Lun 4 Avr - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite   Mer 6 Avr - 16:16

Je considère que Madara est parti et que le RP est terminé ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite   Mer 6 Avr - 16:51

Ouais on fait comme ca désolé en ce moment j'ai mes tpe =/
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite   Mer 6 Avr - 17:14

Pas de souci t'inquiète pas Wink !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite visite   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite visite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Keiro :: Archives :: Archives des Villages :: Archives de Iwa-