Partagez | 
 

 [Validé] Le Maitre Doton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: [Validé] Le Maitre Doton   Jeu 7 Avr - 18:16

Mettez une image de votre personnage à la place du texte en italique

¤ Identité de votre Personnage ¤

  • Nom : Chikuno
  • Prénom : Nazuki
  • Type : Shinobi
  • Âge : 37
  • Nindô : Au fils de son histoire ^^
  • Village souhaité : Kumo
  • Avez-vous lu les Règles ? [Lu et bien Lu ~Mallow]


¤ Techniques ¤

  • Affinité(s) : Doton ; Katon
  • Techniques :
      - Katon - Haisekishou
      L'utilisateur crache un nuage de cendre s'étendant sur une zone relativement importante qui s'enflamme quelques secondes après avoir quitté la gorge de l'utilisateur. Les dégâts sont moyennement important mais le jutsu est redoutable de part la difficulté à le parer.

      - Doton - Doryuu Katsu
      Cette technique consiste à concentrer son chakra dans la paume de ses mains avant de le transmettre au « Pouls du Dragon » (Flux de la vie terrestre sous forme de veines sous-terraines à l’intérieure desquelles coulent le qi tellurique dans le Feng Shui). La manipulation de ce « Pouls du Dragon » demande un contrôle parfait de son chakra. Quelqu’un qui en est capable peut littéralement briser la terre, pouvant créer un espace entre l’adversaire et ses alliés par exemple, détruire un camp, une défense ennemie, ou encore servir d’attaque.

      - Doton - yumi numa
      L'utilisateur crée un énorme marécage de boue visqueuses ,emprisonnant n'importe quel ennemi ,très utile contre les invocations de monstre.

      - Manipulation averti du couteau

      - Katon - Karyuu Endan
      Le ninja concentre une quantité phénoménale de chakra dans ses poumons et la recrache d’un seul coup et y changeant son chakra en flamme, ce qui crée un énorme jet de feu.






¤ Descriptions ¤


Physique : 10 lignes minimum

Il est teint d'une cape noir et blanche délavé, qu'il porte comme insigne de ses convictions, le symbole d'une paix promise par la guerre. Le blanc qui signifie la paix et le noir adjugeant le chaos de sa couleur. Il porte toujours un masque sur son visage comme dissimulant chaque parcelle de l'abstention de son bonheur, celle de qui son cerveau est obliger de se souvenir a chaque regard, une marque a jamais effaçable. Il possède aussi un œil exempter, le gauche qui est aussi un même souvenir de blessure. Il possède une épée forgé dans les bas-fond de kiri, néanmoins celle-ci n'engendre aucun effet prometteur. De son age qui commence a être reculer, il espère avoir obtenu sa sagesse, même si par coutume l'on dit qu'avoir les cheveux blanc c'est avoir acquis ce doute . Sa taille admet qu'il soit quelqu'un de très imposant, et nul ne serait flancher pour pouvoir y contraindre. Imaginez dans vos plus grand tourments, ce ninja auquel la nature est donné une tête de plus que l'homme requin, que ressentirez vous si pars une poignée de main il vous briserez les os ? La douleur serait de mise, et pendant quelque jour vous ne serez y remédiez qu'en plaquant cette blessure contre un oreiller et votre tête poser dessus. Ce n'est pas qu'il joue souvent dans l'abrupter bien qu'il est une carrure adapter, mais c'est fait sont réel et il vous serez dommage, lorsque sa colère vint de ne vouloir y croire.

Son regard cumule aussi la frayeur, car ses pupilles se teinte d'un marron ténébreux lorsque qu'il engendre du chakra de l'affinité Doton. Un signe apparait dont a l'intérieur prouvant a tous sa valeur. Son épée est a l'image de son possesseur, d'une imposante stature elle-aussi, est marqué de douleur, du reste de sang fruit de victime qu'elle a pu écorcher. Des fissures comme usé par le temps, mais surtout sa couleur, qui de miroir reflète les même intentions. Il possède une chevelure majestueuse, ondée de jouvence lorsque les rayons de soleil s'abatte sur celle-ci, elle est de couleur blanche. Non héréditaire car personne de sa famille n'en possédait ainsi, est-ce parce qu'il est l'élu de la paix ? Et que son cœur soit pure, comme celui d'un visage de vierge ? Il a aussi une autre particularité, son chakra n'est point bleu a vrai dire celui-ci croit une couleur marron, et en son milieu perdure une lueur blanche. Personne ne sait répondre a ce mystère, ni même son possesseur, certainement une faveur bien acquises par un dieu de folies ou quelconque entité.

Parvenant au détail, comment dire, ses traits sont assez épars du reste. Ils sont fin, probants la douceur au revers de la souffrance, montrant que dans ce cœur de pierre git une âme, non encore prise par la dureté rocheuse. Il possède aussi lors de fatigue intense des rides qui se creusent au long de ses paupières, bien sur ceci n'est digne aucunement de sa valeur. Et il sait y adjoindre remède en une bonne nuit de sommeil. Ses larmes qui jamais ne se montre, sont dessécher a l'ombre de seulement essayer.
Voila a quoi ressemble l'homme qui fera tomber le règne des shinobi !

Psychologique : 10 lignes minimum
Souvent il se montre indiffèrent aux autres et son sens ambiguë de la répartition lui dicte de en pas se mélanger sans sentiments, il faut beaucoup de courage et de patience pour percer la pierre qu'il est, d'ailleurs ceci est en adéquation avec son affinité. Dans les combats il se pose bien plus sur la défensif, sachant qu'un bon contre coup vaut bien mieux qu'une vaine offense. Il n'est pas souvent marrant, et les seuls parole auquel il s'adjoint sont celle d'un discours, ou souvent d'ailleurs il en est l'orateur. Il pense souvent a son nindo, auquel il peut admettre vingt fois réflexion sans trouver la promise solution. Mettre fin aux règne des shinobis tel était son but, et il savait qu'en prenant parti du genre le plus imposant, l'on prenait souvent celui-ci du plus faible. Peut être qu'avec cela, la fin de ce règne il pourrait enfin obtenir quelques once de paix, en tous cas il l'espérer souvent. Il sait par conséquent, qu'il faudra gravir nombre d'obstacle et que son chemin éperdu de brièveté, mais cette idée ne l'apeure pas car ses ennemis sont souvent amenuis a l'état de victime, que l'on ne serait identifier. Son nindo Il n'est aucune sureté a y parvenir, mais du village d'où il provient il est interdit par force de ne soumettre aucune chance en ses convictions. Son âme est encore pure au milieu de cette roche, elle persiste a vouloir contre-dire ce chemin. Mais celle qui se base au plus profond de soi ne sait y arriver, et il aucune prétention a croire y arriver, car il n'est tout bonnement impossible de le faire. Nazuki est encré dans cette idée, que si le chakra n'aurait jamais exister, les hommes aurait été égaux, Et aucune guerre, aucun monstre n'aurait jamais fait surface. Éradiquer ce bien qui par mal s'emplit, il ne faudrait que cela pour parvenir a sa faim. Et peut être ? peut être ... montrerait t-il au monde a quel point le chakra n'est pas utile...

¤ Histoire ¤
    (30 lignes minimum)


La nuit avait laissé son emprunt sur Konoha et ses alentours, d'un journal matinal ne s'était exempté la sinistre nouvelle qui s'était abattu hier au crépuscule. Les gens semblait choqué ou alors certains se réjouissait de voir un petit village en expansion être littéralement détruit. Les ninjas médecins eurent travailler toute la nuit pour trouver quelques survivants enclin bientôt a la mort. L'horloge comptait leur dernier instant sur cette terre. Il était tous gravement atteint par des lésions, les hommes de médecine s'hatelait encore a l'approbation d'une chance qu'il leur resterait. Mais en vain, aucun ne passa cette nuit.

Les ANBU, sur ordres de l'Hokage avait commencé a enquêter, et aucune trace ne laissait présager l'attaque de truand, ou alors un massacre préconiser par le Village du Son. Seul quelques pas était encré en la boue. Mais ils venait certainement des villageois qui eurent tenter de fuir, tellement ceci était écartés. Les bâtiments autrefois brillant comme parure, avait eut aussi péri et il n'était aujourd'hui rien de plus qu'un ramassis de cendres.

Les plus bénévole d'entre Konoha était venu prêter main forte, a une main d'œuvre déjà conséquentes. Autant de foules qu'il en était devenu impossible de trouvé des indices, tellement la densité oppressées les esprit. De cet état de fait ne résulta que l'absence de toutes preuves, toutes avait semblait-il était effacé par le mouvement incessant des personnes qui se trainait a cette tache.

Et comme cela depuis le début de la vie, il fallu trouver un coupable, comme tout bon régime qui se respecte il fallait trouver un homme, ou même une femme, ou un enfant. Rien ne semblait divaguer les ANBU quand a l'apparence du coupable. Ils abandonnèrent la recherche de preuves pour mieux se concentrer sur la parfaite victime. Nazuki était l'un d'eux, ceux qui avait survécu, vous savez ce étant sois-disant béni par la bienfaisance d'un dieu, que nul dans ce monde ne se peut de renier ?

Mais comment dire chance, lorsque qu'un inné d'un défunt parentale, fut accusé a tord comme étant oeuvreur de cette démesure ? Comme a chaque fois la seul réponse est " Il faut bien que quelqu'un paie ". Comme des loups affamés traquant la proie affaiblit, les ANBU se sont jetés sur cette occasion.

A l'espoir d'une grâce de prison, il avait su passer sa solitude comme une simple humeur qu'il pouvait contrôler. Il ne ce rendait pas encore compte de l'incrédule situation, trop axé sur son imagination et aussi étoffer par l'insouciance infantile. Ce n'est pas pour autant qu'il prenait cette potence pour un jeu. Il savait dans son subconscient que cette endroit-ci n'était pas anodin et que les jeunes comme lui n'avait pas d'habitation semblable a cette demeure.

Quelque années était passé, il purger encore a sa peine a l'abri de tout chose, mais aussi a l'écart de l'amour d'autre personne, étant désormais adolescent il se questionnait beaucoup sur ce que pouvait être la vie a l'extérieur, celle qu'il avait connu étant petit.
Il se souvenait vaguement des petit chant que lui chuchoter sa mère le soir en s'endormant, des oiseaux qui volaient, Et du vent en hauteur d'une falaise rendant leur vie au vide.

Un ville entière, en dessous de konoha une prison gargantuesque ou toutes ces entités sont enfermé, ou tous les pires malfrat sont détenus, tous espérait voir un jour la lumière au dehors, exemptant bien sur celle qui pénétrait par les gouttières de Konoha. Seuls les âmes savait se projetés a l'extérieur par le biais des rêves, bien que trop souvent amplis par les traumatismes qu'il les menèrent ici.

Et l'horloge incommensurable du temps continuait de tourner sans pitié pour ces hommes. Dix ans après Nazuki âgé d'une quelque trentaine d'année avait enfin compris qu'il resterait ici toute sa vie, a perpétuité comme la plupart de ceux qui se trouvait et de qui il commençait a liée des amitiés. Il avait graver ses initiales sur les murs de la cellule, voulant laissé un toute autre emprunt que celle du tueur qu'il avait pu croitre jusque présent.

Il se croyait propriétaire, propriétaire d'un taudis de quatre mètre sur six certes, mais cette idée bien qu'étrange pouvait l'emplir d'un bonheur réjouissant, ca l'aidé a oublié cette dureté carcéral. Il 'vait pas encore eu le droit a un sursis de quelque jours afin d'apercevoir le monde d'un dernier oeil. Cette instant il l'attendait depuis longtemps l'un des gardiens lui avait promis.

Il portait d'innombrable entailles sur tout le corps, et surtout au visage, car la vie de prison n'était de tout repos chaque jour ou presque il se battait pour se nourrir un peu plus que les normes, comme d'ailleurs tout les autres il préférer son bien etre a celui d'autrui, car il savait d'expérience qu'en prison ne réside aucune loi, si ce n'est celle du plus fort.

Il restait cloitrer souvent en sa cellule, s'exerçant au Taijutsu et la maitrise des armes, notamment du couteau bien que celui-ci soi sévèrement réprimander en ces lieux. Chaque jour il espérait dans le noir, espérait le jour ou il pourrait ce vengeait, espérait que sa vie ne soit plus qu'intempérie .

Nazuki était assis les pieds sur le bancs en pierre qui lui servait de lit. Il vérifier comme chaque heure que son couteau soit bien aiguisé, il voulait être prêt si un jour il aurait l'opportunité de s'enfuir. Mais il ne rêvasser pas trop, car il savait que pour le moment ce couteau qu'il chérissait tant, ne lui servais qu'a se défendre face au mauvaise liaison qui gisait en ces lugubres lieux.

Cette nuit avait été rythmé tout au long d'une poursuite, les gardes s'était occupé d'un vieux meurtrier qui avait tenter de s'enfuir, et depuis l'aube personne n'avait fait courir la nouvelle sur ce qu'il était advenu. Peut être par frayeur d'une représailles semblable, ou alors seulement parce que ces choses, ces actes étaient caché aux yeux de tous.

Flocon d'avoine et pain mouiller, le festin d'un prisonnier était arriver par fourgon, tous était affamé, car la disette avait régner depuis maintenant quelques jour, Nazuki lui était resté dans son coin, regardant d'un œil attentif, voulant tenter sa chance lorsque le moment sera venu. Les gardes essayait d'écarter le plus de monde pour arrivait a la cuisine, mais en vain il était submergés, pourquoi ne pas préconiser une émeute pour le coup ressemblante ? Les forces carcéral ont montrer plus d'une fois leur présence physiquement. Plus d'une fois un prisonnier avait mis a terre un garde, de plus leur effectif était comparativement réduit.

C'était peut être la solution, il se disait quelquefois... mais palier une entente trop étroite , il avait appris a manipulé les esprits, mais a ce point rallier toute une meute a sa cause, et qui pluisait certains n'avait plus qu'un an a purger, relever de l'immuable.

Les hommes se battait toujours pour leurs pars, Nazuki lui eu attendu la manifestation d'un nouveau et de son plat en main, pour pouvoir le menacer et ainsi lui volé, il n'y a pas de doute lui qui était avant si joviale la prison l'avait changé. Un être cruel et avec qui personne n'oserait se lier que cette endroit avait fait de son avenir un pareil devenir.

Il portait un t-shirt gris, un pantalon noir et a l'extérieur de la fenêtre, l'hiver s'était enflé. Le froid que parsemé le vent était sans autre semblable, l'un des plus rafraichissant. Il n'avait que sa chevelure grise et ses gant déchiré pour pouvoir se réchauffer. Le sol était aussi froid, mais ses pieds étoffer par le temps avait appris a surmonter ses ardeurs.

D'un coup l'agitation vint éveiller le sommeil déjà faible que Nazuki portait. Des dizaines de ninja s'était haleté a la garde, de avant le couloir de sa cellule comme ci un dangereux criminel s'apprêter a entrer. Il se leva marchant vers les barreaux, emporter par une normal curiosité. Essayant d'entre bayer sa tête pour voire de plus prés.
Les cries grondés au delà des lignes jaunes qui semblait conseiller de ne pas franchir.

Puis il vit une cape blanche, désolé par cette entité qu'il lui rappelait son triste sort, il reparti s'asseoir en disant.

Le jour des grâces, comme d'habitude il n'a même pas du prendre la peine de feuilleter les dossiers, le choix ne se portes que sur le hasard et j'en ressors toujours perdant.

Mais l'homme qui avait fait place a tant de fureur dans ce milieux carcéral, l'interpella.

Tu est bien Nazuki Chikuno ?


Nazuki fut d'émotion premières surprit par cette question, mais il ne répondit pas voulant savoir ce qu'il attendais un peu plus précisément. L'homme pouvait apercevoir le numéro que Nazuki portait en son dos, ainsi il du surement comprendre a qu'il avait a faire.

"Comme tu a pu le constater a mon accoutrement, je suis le nouvel Hokage ce village.Et je suis venu réparer le tord de mes prédécesseurs. Tu est libre Nazuki. Je voudrai que tu vienne avec moi pour qu'on en parle, de ton avenir. Je sais bien la haine que tu dois avoir contre ce village mais le Hokage a changé ainsi que la mentalité des gens. Je suis sur que ca ira."


Il avait écouté attentivement ces paroles, bien qu'éprouvant du mépris, l'homme ouvrit la porte et Nazuki sortit discrètement son couteau. Il se rua contre l'Hokage et mit son couteau sous la gorge, il le tint comme un otage et dit.

Vingt ans...Vingts ans je suis restait a moisir ici, et aujourd'hui vous venez me dire que tout va s'arranger, je n'en crois pas un traitre mots ce n'est pas votre accoutrement qui fait que les gens vous porteront plus de prière, et nul n'en est ici pour vous ni pour ceux qui vous ont précéder. Je sais juste une chose vous faite une bonne corde de sortie.

Il poussa brusquement l'Hokage a avançait, les gardes ne semblait savoir agir et Nazuki se mit a ouvrir toutes les cellules sur son passage.

Aller mes petit amis, il est l'heure de s'en aller !!

Il n'était de bruit dans la prison qui ne cessait de raisonner, tous sans nul aide de Nazuki avait réussi a détaler. Les soldat s'aider mutuellement a la tache de rattraper les fuyard mais celle-ci était ardue, dans un telle labyrinthe comment pouvaient ils donc assembler de tels effectifs ? C'était une horde de loups, vagabondant dans les prisons auxquels les ANBU s'essayer a traiter comme des brebis sans ailleurs réel réussite.

L'hokage ne semblait être effrayer enclin par un calme aussi plat que l'extérieur si on le comparait a l'abrupter de ces lieux. malgré les menaces incessante de Nazuki son audace lui dicter de continuer a donner des ordres. Nazuki eu comprit plus précisément pourquoi cette homme avait été élu a un telle posture. C'est vrai, aux premiers abords aucun n'aurait pu croire a une telle dureté d'esprit.

D'un geste rapide il repoussa Nazuki, qui projetait contre le mur tenait toujours aussi fermement le manche de son couteau prêt a se défendre face a toute offensif qu'il réduirait sans vain. Quelques secondes eurent suffit pour que les hommes soient encrés dans un silence presque pesant. Tous deux se dévisager dans le seul but de neutraliser l'autre. Peut être était-ce l'effet d'un genjutsu, ou peut être n'était-ce que Nazuki qui en porter préjudice, mais il se sentait seul, très loin du chahut qui régnait a l'aube de ce moment.

L'homme annota quelques paroles qui furent force de soulagement, mais celui-ci n'avait pas l'air d'exprimer quelconque mépris envers Nazuki. Peut être ne chercher t-il qu'a le raisonner pour mieux l'apprivoiser ? Qu'importe Nazuki restait sur ses gardes autant physiquement que physiologiquement .


Tu a l'air d'être doué dans l'art des armes. Voyons ce que tu peux faire contre ca ....

Un seul grincement d'étuis qu'un Katana avait déjà naquit du dos de l'hokage, soit-il chercher a en finir au plus vite, soit il ne chercher que frayeur dans l'esprit de Nazuki. Aucune des deux solutions ne semblait se distinguer, voulait t-il vraiment obtenir son pardon ? Quelques frissons parsemée le corps froid de Nazuki. Pour ne pas relâcher il décompta quelques phrases de ce sinistre poème, que tous ont eut l'obligeance un jour de présumer.

Il était comme paralysé ne savant comment tutoyer cette peur qui empoisonne.Et il se souvint alors d'un jour plus que brumeux ou l'arrivait d'un homme fut insu de ses phobies. D'une égale situation résonner le même grincement, la même peur, mais pas le même jugement. Il avait rallier nombre de personne a qui il avait fait jurer de promettre a Nazuki un tel destin. Des chasseurs de primes de toutes évidence, manipuler comme des chiens par leur contre-maitre, des hommes a qu'il l'on apprend le respect qu'a grand coup de violence et d'argent.

Son opposant n'était que très peu vêtu, en partie recouvert par des multitudes de bandages blancs desquels d'ailleurs ressortait plusieurs sceaux. Tout le long il répétait que tout cela n'était que la faute de l'hokage et qu'il fallait s'insurgé. Bien que Nazuki fut très jeune, il vit tout de même l'hérétie dans son regard et daigna alors l'offre qui disait le rejoindre. Voici peut être l'a vérité, il se peut qu'il fut arrêter par abstention d'un contrat avec celui qui voulait devenir hokage a la place de l'hokage. Et de qui ne se sustenter jamais le petit aire narquois de ses paroles.

*..Je recevrais certainement des médailles, tandis que toi tu croupiras dans une cellules n'ayant que pour seul récompense de chancelante amitié, près a te trahir le jour ou tu tenteras surement de t'échapper.*

Il revint a la dur réalité qui se présentait, et esquiva durement l'attaque de l'hokage qui pour le coup fut surpris d'une telle réaction.Il tint son couteau regardant au sol dans un instant et de désespoir mais aussi de courage.

*Je ...je ne peux pas faillir, quel serait les représailles si elle serait a jamais emprunte sur la passé ? Il me faut avancer a mon but, avancer la ou le destin aurait du me mener, vers cette homme que Konoha m'eus été envoyé. Et qu'importe le nombre de sbire qu'il porte en son logis, je le tuerai.....lui et sa cause.*


Il empoigna a nouveau son couteau et se lança a l'attaque de l'hokage, un coup de genou vint assené l'attaque suivit d'un couteau aiguisé qui essayait de perforer le ventre de l'ennemi. Amené d'une fureur sans pareil il se savait cruel, mais quel serait le prix si lui devrai mourir ?

Tout d'un coup l'hokage se volatilisa, ou pouvait t-il se trouvait ? Avait t-il un jutsu qui lui permettait de disparaitre a sa guise, de ce fait il serait un des ninjas les plus puissants, mai le doute ne perdura pas bien longtemps lorsque que Nazuki fut étreint par une douleur sans pareil, il commençait a bruler de tout son corps tourmenté par ne savant trop quoi, il fut de même rapetisser a la minceur d'une feuille de papier, mais quel donc était cette arme que cette homme contrôlée et qui avait le pouvoir de contrôler les esprits sans pour cela s'adjoindre a la psychologie ?

Il se battait sur un chemin ou jamais il n'avait adjuger son pas, ou même en rêve il n'avait oser imaginer une telle puissance. Lâchant son couteau ayant lui accumulée une chaleur trop torride pour pouvoir le tenir, il se savait dans une impasse, la ou pour la seconde fois sa vie basculerait, devrait -il se rendre et obéir aux ordres de cette homme ou alors continuer a se battre quelque en soit l'improbable issue ?

Sa cicatrice sur le visage se remit a saigner, par pure coïncidence lui prit cela pour un signe, un signe quil lui rappelait quel était son but, son nindo, sa hargne qu'il eut puisait tout ce temps en lui ce fut a cause de ca, de la rédemption qu'il espérait trouvé pour rejoindre une paix que toute homme un jour se doit d'obtenir.

Mais futilement il se dit que l'hokage bien que d'indulgence trop forte, avait raison, Nazuki ne pourrait jamais vaincre un homme pratiquement aussi fort que celui contre il s'opposé cette instant présent. Peut être devrait t-il suivre un enseignement ninja ? Il se laissa encré dans la douleur en l'espace d'un temps de réflexion, il se devait de croire en ces paroles, de toute les manières il n pouvait qu'encourir a un peine plus fortes si jamais celle-ci était fausser, et puis il était déjà condamnée a perpétuité.

Très bien, arreter cette technique, j'accepte une discussion.

L'homme gardait toujours un air sérieux, loin du mépris ambiant que ressentais certainement Nazuki. Il était encore sonné d'une telle attaque. Alors voila la réel valeur du monde ninja, celui qu'il n'avait pas connu et qui aujourd'hui l'attirée de plus en plus par la puissance qu'il procurée. Il se leva lentement bien que difficilement, l'homme heureusement vint l'aider a l'appui. Il s'appuya contre le mur face a l'entrebâillement d'un monde qu'il croyait irréductible par sa solidarité nullement représenté.

Mais la moralité semblait d'après les faits avoir changés, peut être disait-il vrai. Peut être la sauvagerie qu'il eut connu s'était volatilisé au fil des années. Le hokage parlait sans cesse, ne laissant pas pour autant l'attention de ses paroles a Nazuki. Il n'entendais guère que quelques mot suivant le son juseu ses oreilles.

.....Tu n'est pas mauvais du tout si tu veux je pourrai t'entrainer lorsqu'on sera sorti d'ici."


D'une haletante situation, un peu pris sur le fait s'était résulter l'envie d'un pareil instant ou l'homme lui demanderais de l'aider a accomplir sa vengeance. Peut être n'avait t-il pas bien compris, mais ces paroles ne l'avait laissé sans nul doutes ou tout du moins emplis de surprise. Il savait qu'avec un entrainement quotidien il pourrait acquérir une arme bien plus puissante que ce coutera qu'il possédait, et celui-ci par ailleurs se retrouva a l'ombre de quelques secondes rangé dans son fourreau.

Ne sachant toujours quoi répondre il préféra détourner le regard pour ne pas se faire croire accusé de la décision qu'il pourrait prendre. Ce geste n'était qu'un moyen de s'enfuir de l'inespérée solution que l'hokage avait proposé.
Mais l'homme qui était resté tellement patient jusque ce moment, se retrouva inquiet d'émotions par la dose de travail qu'il lui restait et préféra s'en aller plutôt que d'attendre en vain, une réponse qu'il n'espérait plus.

"Bon moi je vais repartir. J'ai encore du travail qui m'attend, c'est du boulot d'être Hokage. Tu est libre, si tu veux devenir ninja dans ce village, viens me voir, ca sera avec grand plaisir. Si tu veux partir tu est libre de traverser le monde, aller dans un autre village."

L'homme s'éloigna de Nazuki qui voulu le retenir, mais il avait l'air tellement oppressé par ces taches, qu'il s'exempta de l'interrompre. Nazuki prit conscience soudainement, il savait que cette homme était grand sans pour autant prétendre avoir du talent. Sans orgueil, voila ce qu'il le rendait aussi fort, aussi sur de lui, sans nullement ressentir l'envie de faire partager aux autres une telle prétention.

Accordé une grâce a un dénommé meurtrier comme Nazuki, il se devait d'être apte a une grande sagesse d'instant mais aussi futur, car cette affaire soulèverai certainement les émules. Il serait aussi victime d'un tel sujet de débâcle, de qui a mon avis il se serait volontiers passer. Dans ses profondes pensées Nazuki, n'en revenait toujours pas et ne savais quoi faire, ni se qu'il devait faire. D'après les mots de l'hoakge, désormais il étaient libre de faire ce que bon lui semblez. Il ne s'empressa pas tout de même d'aller chercher ses affaires a l'accueil, voulant préconiser la même patience que l'Hokage lui avait troublement fait vivre.

Mais il savait qu'il n'eus trouver aucun remède en ses lieux, a son rivage de souffrance, lui seul pouvait se sustenter a son besoin. La d'où l'enseignement tardive il ne serait peut être reçu, la roche synonyme de vielle age lui accorderais peut être la faveur de cette attente, celle dont elle est le précurseur et de qui personne ne sais troubler la sagesse. Ce pays serait la ou il devait se rendre, bien plus que guider par ces pas, ceci était écris, c'était sa destinée.

Au dehors l'hiver grondé de toutes ses voix, le vent se frayant dans les coulisses des portes, la neige contractant les frissons, énormément de choses qui lui rappelait la dureté de ses lieux et de son passé, mais le chemin qu'il prenait jusqu'au pays de la foudre, semblait être recouvert par les rayons de soleil. Peut être un signe lui disant que désormais sa vie allais changer.

PS : CECI EST MA PRÉSENTATION ORIGINEL ET LA SEULE ^^





Dernière édition par Nazuki Chikuno le Ven 15 Avr - 16:26, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Jeu 7 Avr - 21:02

Avant toutes choses, bienvenue à toi !
Alors il faudrait que tu nous dise concrètement dans quel village tu souhaite aller, on peut pas choisir pour toi quand y'a de la place partout Wink !

Ensuite une deuxième chose, pour commencer le RP, il faut choisir des Jutsu existants, tu aura l'occasion d'en inventer de nouveau par après, je te pris donc de choisir des techniques du manga =)
Pour le reste à priori c'est bon !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Jeu 7 Avr - 21:05

Très bien ^^
Alors ce sera Suna et pour les techniques : disons que je peux m'en passer pour le moment ^^
Je les apprendrais en rp c'est plus sympa ^^.
PS : Il y a une chat box ? ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Jeu 7 Avr - 21:23

Non il n'y en a pas, mais je crois que Sasuke comptait en installer une.
Tu dois corriger un truc dans ton histoire.
A la fin tu dis te rendre au pays de la pierre, or le pays de la pierre c'est Tsuchi no Kuni, là où se trouve le village des Roches : Iwa.

Or si tui veux aller à Suna, le village caché du sable, c'est au pays du vent, Kaze no Kuni, qu'il faut aller.

Edit : Bah si voilà la Box en bas de la page d'accueil Wink ! ~
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Jeu 7 Avr - 22:37

C'est fait x)
Pourrais-je plutôt choisir Kumo ? Smile
PS : Une place de Raikage est a pourvoir ? Smile
PS² : J'ai mis les 5 techniques, après tout, pourquoi ne pas en profiter ... ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Ven 8 Avr - 15:22

Non tu n'as pas édité ce que je voulais Rolling Eyes

Citation :
Au dehors l'hiver grondé de toutes ses voix, le vent se frayant dans les coulisses des portes, la neige contractant les frissons, énormément de choses qui lui rappelait la dureté de ses lieux et de son passé, mais le chemin qu'il prenait jusqu'au pays de la roche, semblait être recouvert par les rayons de soleil. Peut être un signe lui disant que désormais sa vie allais changer.

Change ça ! Met le pays où tu veux aller (donc pour Kumo c'est pays de la Foudre). Oui le poste de Raikage est libre =) mais il faut un RP justificatif pour y accéder Wink donc si tu veux tenter, tu peux, une fois validé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Ven 8 Avr - 16:29

V'la ^^
Oui je veux bien tenté le rp ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Ven 8 Avr - 17:10

Bon... donc si tu veux tenter de prendre le poste de Raikage, il faut que tu modifies quelques peu ton histoire.

Un type qui sort d'une prison de Konoha, devient du jour au lendemain le Raikage de Kumo, c'est un peu improbable, non ?

Trouve un moyen de rendre la situation plausible Wink et tu pourras te lancer dans le rp !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Sam 9 Avr - 10:57

SECONDE PARTIE : L'ARRIVE AU PAYS DE LA FOUDRE
[EN COURS]

Ce fut en temps de quelques jour que Nazuki se retrouva au frontière de la foudre. Il était venu s'asseoir ici peu de temps, puis était repartit aussi vite pour ne pas qu'on pense qu'il était un ennemi devant établir une position d'avance. Rien dans cela ne voulait ses envies, et il continua sa marche jusqu'au sommet du mont de Kumo.

Une fois la-haut, on ne le vit pas entrer et il put s'installer paisiblement durant quelques mois. Il avait pu apprendre quelques armes de ninja en décidant d'espionner certains d'entre-eux. Il pu acquérir rapidement et plus férocement encore l'avide mais sublime aisance a manier son couteau. Il devint sans le savoir un des ninjas les plus puissant de la foudre ...

D'autre mois plus-tard, alors que les feuille jaune de l'automne s'animé envers les arbres face a leur abandons, Nazuki fut appelait a sauver le village. Toute la journée les rumeurs se profilaient dans les voix et les visages des gens nombreux.
On pensait a une émeute, une révolution, une invasion, une assertion de la vérité dans les esprit plus faibles. Certes on pouvait nommer Kumo de village tyrannique, mais, assez peu se révolterait t-on, pour qu'il subissent a tel point ce monde qui se dissipe.

Les outrages envahissèrent peu a peu les chemins qui menaient jusqu'au village, ils en-salivaient les petites campagnes de leur putride odeur lorsque leur raison descendait encore plus bas que leur bouche et remontait de leur entrailles pour s'éttofait, chacun, de cette frêle et commune raillerie. On aurait pu croire a un troupeau si aucune arme n’aurait été brandie plus haut que leur poignet ; l'homme voulant toujours toucher ce qu'il ne peut lui-même ; On reconnait rapidement cette sauvagerie de l’âme a rendre le monde aimable, égalable et soumis ; Même si ce bénéfice de l'atteinte doit se cacher en l'Eden, l'homme ira trouver. Et c'est ainsi qu'en allant toujours plus haut, il ne tombera pas loin ; Une maigre forme de l'infini longueur, qu'elle ne jugera pas grande ...

L'on vit quelques-heures plus tard, ses hordes arriver près de Kumo, les première vague d'assaut flanchèrent auprès des murs ; les Shinobi était partagez entre la raison de tuer le peuple ou le protégez. Nazuki vint au lieu du conflit et parvint a unifier ce peuple et ses désaccord, bien qu'il n’eus jamais plus de pouvoir qu'un autre inconnu, il pris soudain la parole pour dire qu'il souhaiter connaitre ce village aussi grand et majestueux que tout les autres. Les fureurs s'atténuaient;

Kumo était semblait-il rongé par l'absence d'un Kage, ce fut par de diverses ententes que l'aile du conseil avez élis Nazuki comme prochain Raikage. Et il ne fut aucunement dans ses obligations d’accepter la requête ; mais quand il vit la misère dans laquelle le peuple se trouver, dans laquelle le village était en sureté ... et au travers de ces murs dans laquelle la raison avait été fausser ; Il ne put dire non et proclama : "Nous irons fière, marcher sur les nuages, frémir avec son aide la foudre impétueuse, voir a ses travers les âme miséreuse, et donner par bout de temps, l'été dans ses lumières. "

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Lun 11 Avr - 18:53

UP Désolé du mauvais cœur que j'ai mis a l'ouvrage, il faut dire qu'il occupe un endroit tout autre depuis quelque temps ^^. Mais je ne m'en défait pas ... je souhaite toujours être candidat au poste de Raikage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Lun 11 Avr - 19:13

Je suis désolé, ce n'est pas suffisant.
De plus je t'avais demandé de changer ton histoire si tu souhaitais obtenir le poste de Raikage, un type qui sort d'une prison de Konoha ne pourra jamais comme par magie devenir Raikage, il faut tout changé ! Il faut que tu fasse partit du village dès le début, un Kage est toujours un shinobi du village !

Donc soit tu changes ton histoire pour retenter d'être Raikage.
Soit tu la garde et tu choisis un autre village.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Lun 11 Avr - 20:47

Pour être Hokage ? Rolling Eyes ...
Revenir en haut Aller en bas

Fondateur & Shinobi Indépendant.
Fondateur & Shinobi Indépendant.
avatar
Masculin
Messages : 373
Date d'inscription : 19/03/2011
Age : 23
Village : Aucun
Affinité : Katon & Raiton


Description du Shinobi
Grade: Genin
Points de Chakra:
160/1000  (160/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Lun 11 Avr - 20:50

Tu n'as pas cerné le problème, le problème c'est la prison.
Ce n'est pas crédible qu'un homme qui sorte de prison occupe un poste d'importance. Hokage, Raikage ou Kazekage, on élit pas un ancien prisonnier à ce genre de poste.

_________________
¤ Dossier Shinobi ¤
雷鳴と共に ~ Raimei Totomoni...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snk-naruto.forumactif.org

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Lun 11 Avr - 20:58

Oui mais le prisonnier été innocent, et son innocence a été reconnu par le Hokage ...
Revenir en haut Aller en bas

Fondateur & Shinobi Indépendant.
Fondateur & Shinobi Indépendant.
avatar
Masculin
Messages : 373
Date d'inscription : 19/03/2011
Age : 23
Village : Aucun
Affinité : Katon & Raiton


Description du Shinobi
Grade: Genin
Points de Chakra:
160/1000  (160/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Lun 11 Avr - 21:04

Tardivement.

Qui plus est, la décision d'élire un Hokage revient à une assemblée de seigneur féodaux majoritaire. Pour satisfaire l'opinion publique, cette assemblée ne peut se permettre d'élire un ex-prisonnier, reconnu innocent ou non.

_________________
¤ Dossier Shinobi ¤
雷鳴と共に ~ Raimei Totomoni...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snk-naruto.forumactif.org

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Mar 12 Avr - 15:54

Je pourrait faire un coup d'état contre Kumo ou Konoha ... ^^'
Revenir en haut Aller en bas

Fondateur & Shinobi Indépendant.
Fondateur & Shinobi Indépendant.
avatar
Masculin
Messages : 373
Date d'inscription : 19/03/2011
Age : 23
Village : Aucun
Affinité : Katon & Raiton


Description du Shinobi
Grade: Genin
Points de Chakra:
160/1000  (160/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Mar 12 Avr - 16:07

Seul '^^ contre tout un village. Restons cohérent hein ?
Allez corrige pour que ce soit cohérent selon ce que tu choisis.

_________________
¤ Dossier Shinobi ¤
雷鳴と共に ~ Raimei Totomoni...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snk-naruto.forumactif.org

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Ven 15 Avr - 15:55

Bon ce n'est pas grave ^^ Je n'ai pas envie de changer mon histoire pour cela ... car ça changerait forcément la personnalité de mon personnage ; on ne quitte pas une cellule comme on sort d'un prie-dieu : Je veux dire par cela qu'en prison on n'entre pas comme dans une guerre, on ne vit pas comme dans une guerre, on ne sort pas comme d'une guerre : L'entrée peut être innocente ou coupable, il n'y a pas grand chose a voir avec la volonté, ceci agis donc sur notre cause. Y vivre ce n'est pas au jour du jour, mais on n'y vit vraiment que pour y réfléchir ... je veux dire qu'on s'y ennuie tellement qu'il est difficile de ne pensée a rien, ce n'est pas comme la guerre ou chaque seconde ton esprit doit se servir d'un acte. Puis on ne sort pas aussi traumatisé d'avoir vécu tant de choses en si peu de temps, mais on n'y sort réfléchis, avec une certaine juste colère ; une déviance saine. Mais en aucun cas on y sort avec l'avide désir d'en être fière ... Non Non, la prison est un sentiment particulier qui forge a quiconque l'ayant vécu, une personnalité peu commune.

EDIT : Donc je ne changerais pas mon histoire pour le poste d'un Kage ... bien qu'il me soit dommage de ne pas réussir a vous convaincre. ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Ven 15 Avr - 16:06

Donc on te met dans quel village ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Ven 15 Avr - 16:14

Iwa Smile Merci x)
Revenir en haut Aller en bas

Fondateur & Shinobi Indépendant.
Fondateur & Shinobi Indépendant.
avatar
Masculin
Messages : 373
Date d'inscription : 19/03/2011
Age : 23
Village : Aucun
Affinité : Katon & Raiton


Description du Shinobi
Grade: Genin
Points de Chakra:
160/1000  (160/1000)
Techniques:

MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   Ven 15 Avr - 16:28

Validé !
Met un avatar et fais ta fiche !

_________________
¤ Dossier Shinobi ¤
雷鳴と共に ~ Raimei Totomoni...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://snk-naruto.forumactif.org

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Validé] Le Maitre Doton   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Validé] Le Maitre Doton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Keiro :: Gestion du RPG. :: Conseil des Sages :: Présentations Validées-