Partagez | 
 

 [Mission C] Les Experts Konoha !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Administratrice
Kiri no Shinobi
AdministratriceKiri no Shinobi
avatar
Féminin
Messages : 659
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 20
Localisation : La bulle géante de mon imagination *o*
Village : Kiri
Affinité : Suiton


Description du Shinobi
Grade: Genin
Points de Chakra:
50/1000  (50/1000)
Techniques:

MessageSujet: [Mission C] Les Experts Konoha !   Ven 9 Mar - 20:12

Les Experts Konoha ~ Mission C

C'était une journée ensoleillée. Quelques nuages dissimulaient, tout de même, les rayons du soleil, venant du ciel bleu. Dans le village caché des feuilles, la prospérité, la paix, régnaient. Par contre, le calme, lui, n'avait pas sa place à l'intérieur de Konoha. Les rues du village étaient bondées, par les villageois, certes, mais aussi par les cris, les bruits de pas. Dans les cris, il y avait les cris des enfants, qui jouent au chat et à la souris, ou autres jeux. Mais il y avait aussi les marchands ambulants, ainsi que les distributeurs du journal du village caché des feuilles, "Les Echos de Konoha". Et c'est là qu'intervient notre héroïne. Sakura faisait partie de la foule qui trainait dans les ruelles du village. Qu'est-ce qu'elle faisait dans la rue ? Eh bien, pour une raison toute simple : Sakura prenait l'air. Justement, en se baladant, la jeune fille tomba sur un distributeur de journaux. Ce dernier s'approche d'elle, et prit la parole :

- Bonjour, jeune fille ! Voulez-vous un journal ? Aujourd'hui, une exclusivité se trouve dans ce bout de papier ! dit-il en tendant le journal à Sakura.
- Bonjour, une exclusivité... ? La jeune fille avait un ton interrogatif et l'expression de son visage l'était aussi. Oui, un journal s'il vous plait ! Merci, bonne fin de journée !
- Merci, à vous aussi !

Le distributeur s'éloigna vers une autre personne, tandis que la jeune fille regardait fixement le journal.

*Je me demande ce qu'est cette "exclusivité"...*

Sans attendre, Sakura ouvrit le journal. Elle feuilleta les pages, jusqu'à tomber sur la fameuse exclusivité. Il était écrit :

"Affaire du jour : Monsieur Aishiteru, un des célèbres forgerons du village, s'est fait agressé, et volé par un inconnu. Le forgeron affirme s'être fait volé plusieurs armes. Monsieur Aishiteru cherche quelqu'un pour enquêter sur cette affaire. Il est actuellement hospitalisé au Centre Médical de Konoha".

PARFAIT. C'était le travail parfait pour Sakura. Elle n'avait rien à faire, et en général, quand la jeune fille a l'occasion d'aider quelqu'un, que ce soit un ami ou non, elle l'aide. Donc, c'était un boulot... Parfait, comme je l'ai si bien dit tout à l'heure.

Sakura s'empressa d'aller au Centre Médical. Elle fut arrivée en peu de temps. Essoufflée, elle demanda à la dame de l'accueil :

- Bonjour, puis-je voir monsieur Aishiteru, forgeron du village ?
- Bonjour ! Oui, bien sûr, il se trouve chambre 16.
- Compris ! Merci !

La pauvre dame n'eut même pas le temps de lui répondre que Sakura était partie. Du peu de souffle qu'il lui restait, la jeune fille gravit les escaliers. Enfin arrivée devant la chambre de la victime, Sakura reprit sa respiration, et toqua deux coups de poings sur la porte.

"Toc Toc !"

Une faible voix répondit à la jeune fille.

- Entrez !

Sous la réponse du patient, Sakura ouvrit la porte et se rapprocha du lit de la victime.

- Bonsoir ! Je suis Haruno Sakura, comment vous sentez-vous ?
- Bonsoir, mademoiselle. Je vais bien, merci. Eh bien jeune fille, vous venez grâce à l'annonce dans "les Echos de Konoha" ?
- Oui, c'est ça. Je viens pour l'annonce. Je suis à votre disposition ! dit-elle, affichant une grande détermination dans ses yeux émeraudes.
- Haha ! Tu as bien de la volonté dis-moi ! C'est très bien. C'est justement une jeune fille comme toi que je cherche.

Sakura afficha un énorme sourire. Elle reprit la parole.

- Bien, dites-moi tout !

Sans attendre, le vieil homme commença.

- Voilà mon histoire : je sortais de mon atelier, j'allais au terrain d'exercice numéro 7, pour tester le kunai et le shuriken que je venais de forger. D'habitude, je teste mes armes directement dans mon atelier, sur des cibles en bois, sauf que je n'en avais plus, et je n'avais non plus assez d'argent pour en racheter.

La jeune fille notait sur son petit carnet de notes, elle l'a toujours sur elle. L'homme reprit son souffle et continua son histoire.

- Je marchais donc, tranquillement, paisiblement dans les avenues du village. Depuis quelques jours déjà, je me sentais observé, et là, je me sentais observé, et suivi. Je n'étais pas très à l'aise. J’accélérais le pas. Et là ! Paf ! D'un coup, un ninja tenait un kunai devant mon cou, prêt à me trancher la gorge. Il prit tout de suite la parole.

"Donne-moi les deux armes que tu allais tester, et je te laisserai la vie sauve."

- Voilà ce qu'il m'a dit. J'avais passer plus de quatre heures à réaliser ces armes ! Je lui ai répondu :

"Non ! Vous ne les aurez pas !!"

- J'étais bien décidé à chasser ce ninja. Mais là, il m'a blessé à l'épaule avec son kunai. La plaie me piquait. Il m'a mis en garde :

"Je te préviens, là, j'ai pas frappé fort, mais la prochaine fois, tu n'y échapperas pas ! Donne-moi ces armes avant que je m'énerve."

- Tu le devines, Sakura. J'étais fatigué, et complètement affaibli. Alors je lui ai simplement dit :

"Prenez-les, et allez-vous en..."

- Voilà, c'est tout. Le ninja a tout de suite compris, il a pris mes armes et s'est en allé.

La jeune fille, qui avait écouté attentivement l'histoire de la victime, prit la parole.

- Eh bien ! Quelle histoire ! Bien, commençons les questions. Êtes-vous sûr que l'homme qui vous a agressé était un ninja ?
- Alors... A vrai dire, je ne sais pas trop. En tout cas, son kunai était bien réaliste, et il avait les habits d'un ninja.
- Okay ! Vous disiez que vous vous sentiez suivi et observé depuis quelques jours... C'est ça ?
- Oui ! C'est ça.
- Très bien... Le crime s'est passé à quelle heure... ?
- A quelle heure ? Hum... Je suis sorti de mon atelier vers midi, et je dirais qu'il s'est terminé à treize heures.
- D'accord ! Euhm... La personne qui vous a agressée, c'était un homme ?
- Oui, je pense. Mon agresseur avait une voix suave, et grave d'homme.
- Bien. Dites-moi, monsieur Aishiteru, avez-vu un ami, quelques jours avant le crime ?
- Hum... Que je réfléchisse... Oui ! Ishiru, je l'ai vu trois jours avant mon agression, il me disait souvent qu'il admirait mon travail. Et maintenant que vous le dites, c'est à partir de ce jour que je me suis senti observé, et suivi.
- Intéressant... La voix de l'homme qui vous a volé, vous était-elle... Familière ?
- Je l'avais déjà entendue, en effet. Mais je ne saurai reconnaitre à qui cette voix appartient.
- Ca marche ! On arrête là pour les questions. La première personne que j'irai interroger est votre ami, Ishiru. Savez-vous où il habite ?
- Bien sûr, le numéro 8, dans l'Avenue Commerçante.
- Bien ! Merci d'avoir répondu à mes questions, et bon rétablissement !
- Merci à vous ! Au revoir.

Sakura sortit de la pièce, déboula les escaliers et sortit dehors, face à l'Avenue Commerçante. La jeune fille était assez perplexe, sur cette affaire.

J'effectuerai la suite de la mission dans l'Avenue Commerçante !






_________________
« L'ignorais-tu ? Les femmes doivent être fortes pour s'en tirer dans ce monde. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Mission C] Les Experts Konoha !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Keiro :: Archives :: Archives des Villages :: Archives de Konoha-